CD Projekt Red, le studio derrière Cyberpunk 2077, arrête de vendre ses jeux en Russie

 

Le monde du jeu vidéo se mobilise contre la guerre en Ukraine. CD Projekt Red, studio derrière Cyberpunk 2077 et The Witcher, a annoncé arrêter de vendre ses jeux en Russie et au Bélarus. Sa plateforme GOG est également suspendue dans ces pays.

Cyberpunk

L’invasion de l’Ukraine par la Russie entraîne des conséquences sur tous les secteurs, dont celui du jeu vidéo. Alors que les développeurs ukrainiens sont durement touchés, les autres se mobilisent, soit en envoyant de l’argent, soit en prenant des décisions commerciales fortes.

C’est le cas de CD Projekt Red, développeur des jeux The Witcher et Cyberpunk 2077. Le studio basé à Varsovie (Pologne) a annoncé retirer de la vente ses produits aussi bien en Russie qu’en Biélorussie, les deux pays agresseurs de l’Ukraine. Cela concerne les jeux physiques, mais aussi dématérialisés. A partir d’aujourd’hui, impossible pour les joueurs russes d’acheter leurs créations.

CD Projekt Red prend une décision forte en se retirant du marché russe

CD Projekt Red est aussi derrière la plateforme GOG, sorte de Steam destinée principalement aux vieux jeux PC (mais pas que). Là encore, les ventes dans les deux pays est suspendue.

A lire aussi – Guerre en Ukraine : la Russie menace de couper internet en Europe

Une décision qui coûtera financièrement au studio, puisque la Russie représente 5,4% de ses revenus en 2021, et le Bélarus 3,7 %. Dans son communiqué, CD Projekt Red dit comprendre que les joueurs des deux pays ne sont pas responsables des événements, mais que cette décision est nécessaire pour sensibiliser le monde à ce qu’il se passe en Ukraine. Un autre développeur polonais, Bloober Team (The Observer, The Medium) a également annoncé l’arrêt des ventes de ses jeux en Russie.

Dans le monde du jeu vidéo, nombre de studios ont réagi à leur manière aux événements. Par exemple, Ubisoft a donné des fonds supplémentaires à ses employés basés en Ukraine pour les aider. EA a pris la décision symbolique de retirer l’équipe de Russie de ses jeux FIFA et NHL et de nombreux studios appellent aux dons. Hier, le studio Ukrainien CSG a annoncé l’arrêt du développement de son jeu Stalker 2 jusqu’à nouvel ordre, la situation ne lui permettant plus de travailler sereinement.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !