La pénurie de puces durera jusqu’en 2023 selon les fabricants de composants

 

KPMG et Global Semiconductor Alliance ont publié une nouvelle étude. Pour celle-ci, 150 cadres dirigeants d’entreprises qui fabriquent des puces ont été interrogés. La majorité d’entre eux indique que la pénurie de composants durera au moins jusqu’en 2023. Mais cela ne les empêchera pas de faire des affaires. En effet, la quasi-totalité des interrogées estime que leur chiffre d’affaires va grossir en 2022.

penurie 2023 enquete fabricant de puce
Crédit : Unsplash

Cela fait bientôt un an et demi que nous évoquons dans nos colonnes le problème d’approvisionnement en semi-conducteurs. Si les consoles de jeux « next-gen », Xbox Series S/X et PlayStation 5, ont été les premières victimes de la pénurie, les smartphones, les cartes graphiques, les voitures électriques, les téléviseurs connectés et même les cartouches d'imprimante ont rejoint la longue liste des produits qui sont plus difficiles aujourd’hui à trouver en magasin.

Lire aussi – RTX 3000, RX 6000 : le prix des cartes graphiques n’a jamais été aussi bas depuis plus d’un an

En janvier dernier, nous avons publié un article à propos d’un rapport du département américain chargé du commerce. Celui-ci expliquait les origines de la pénurie en semi-conducteurs, ainsi que les raisons de sa prolongation au moins jusqu’en 2023. Il y a certes des voix différentes qui affirment que la crise prendrait fin en 2022. Mais la majorité table davantage sur un retour à la normale en 2023.

La majorité des fabricants de puce prévoit un prolongement de la pénurie en 2023

Et cela se confirme grâce à une nouvelle étude publiée cette semaine par KPMG et Global Semiconductor Alliance. Ce dernier regroupe de nombreux fabricants de composants, dont Qualcomm, GlobalFoundries, Microsoft, TSMC, Micron, Unisoc, Infineon, Samsung, Intel, Mediatek, Marvell, AMD, NXP, Western Digital, etc. Dans cette étude, 153 cadres dirigeants de fabricants de composants ont répondu à une enquête.

Première information, 56 % des personnes interrogées estiment que la crise va durer au moins jusqu’en 2023 (21 % début 2023, 22 % mi-2023 et 13% fin 2023). Et 42 % affirment qu’elle prendra fin en 2022 (dont 13 % pensent qu'elle se terminera mi-2022). Parmi les sondés, 65 % des dirigeants d’entreprises américaines et 44 % des sociétés européennes confirment la tendance sur 2023. Notez que cette enquête a été réalisée avant les événements tragiques qui ont lieu en Ukraine, lesquels pourraient avoir un impact sur le marché des semi-conducteurs.

Le chiffre d'affaires des fabricants de puce va augmenter en 2022

Deuxième information, le chiffre d’affaires des fabricants de composants va augmenter en 2022, selon 95 % des personnes interrogées. Un tiers d’entre eux estiment que la croissance sera supérieure à 20 % (comme en 2021). En 2021, la croissance globale était de 23 %, dont 20 % en volume et 3 % en valeur. Une très grande majorité des dirigeants estiment également que les investissements vont augmenter, notamment sur les lignes de production.

Enfin, dernière information intéressante de l’étude, les sondés estiment que les trois principaux marchés qui tireront la croissance vers le haut en 2022 sont les télécommunications (dont les smartphones), l’automobile (grâce au virage forcé vers l’automobile électrique) et les objets connectés. Suivent ensuite l’intelligence artificielle, le cloud computing, les produits électroniques grand public, l’équipement industriel, l’informatique personnelle et les communications filaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !