Apple : la pénurie de composants bientôt terminée ? Foxconn est confiant

 

D'après Foxconn, l'un des principaux fournisseurs d'Apple, assure qu'il commence à voir la lumière au bout du tunnel concernant la pénurie de composants. Selon l'entreprise, les contraintes et les difficultés pour s'approvisionner en composants se sont amoindries durant le premier trimestre 2022.

apple foxconn penurie
Crédits : Unsplash

Allons-nous assister en 2022 à la fin de la pénurie mondiale de composants ? Selon Foxconn, l'un des principaux fournisseurs d'Apple, rien n'est certain, mais il y a de l'espoir. En effet, la société a déclaré à nos confrères du site Bloomberg que les pénuries de composants qui affectent la production de nombreux appareils électroniques montrent des signes d'atténuation depuis un an maintenant.

Selon ses données, il y a une amélioration importante de la situation au premier trimestre 2022, et “les contraintes d'approvisionnement globales” devraient s'atténuer au second semestre, assure James Wu, porte-paroel de Hon Hai Precision Industry Co. lors d'un évènement organisé par la société organisé à Taipei ce jeudi 10 février 2022.

À lire également : iPad OLED – Apple repousserait la sortie à 2024, les écrans ne sont pas prêts

Comme Qualcomm, Foxconn se montre confiant

Si TSMC est la société responsable de la fabrication des puces conçues sur mesure par Apple, la marque à la pomme fait également appel à d'autres entreprises pour s'approvisionner en puces électroniques, employées notamment dans la gestion de l'énergie. Et justement, le manque de puces de gestion de l'alimentation sont les composants qui affectent le plus les capacités de fabrication d'Apple.

Sur ce sujet, Foxconn confirme que ces puces sont toujours disponibles en quantité insuffisante. L'entreprise n'est pas la seule à se montrer enthousiaste concernant une amélioration de la situation. En effet, Qualcomm a également annoncé que la pénurie de composants s'arrêtera en 2022. Il faut toutefois remettre en perspective l'annonce de Qualcomm, qui a peut-être cherché à rassurer ses investisseurs après le lancement de son dernier processeur, le Snapdragon 8 Gen 1.

Si l'on en croit une enquête menée par le Département américain du commerce publiée ce 25 janvier 2022, les difficultés liées à la pénurie ne sont pas prêtes de s'améliorer d'ici les six prochains mois. La seule solution aux yeux des différents intervenants interrogés est de construire de nouvelles usines pour augmenter les capacités de production. Samsung compte justement s'installer au Texas, tandis que Global Foundries va construire un site de production à New-York. De son côté, Intel a annoncé l'ouverture prochaine d'une nouvelle usine dans l'Ohio.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !