La France Insoumise demande l’interdiction de la publicité pour les smartphones

 

Dans le cadre de la loi Climat, 17 députés de la France Insoumise ont déposé un amendement visant à interdire la publicité pour les smartphones. 

smartphone pub
Crédits : Pixabay

Après s'être attaqués à StarLink, le réseau par Internet très Haut Débit d'Elon Musk, 17 députés de la France Insoumise ont déposé un nouvel amendement à la Loi Climat le 25 mars 2021. Le groupe mené par Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale souhaite interdire les publicités contre les smartphones.

À compter du 1er janvier 2022, est interdite toute publicité, propagande ou action commerciale en faveur des téléphones portables”, peut-on lire sur le site de l'Assemblée nationale. Selon la France Insoumise, cette mesure est conforme à la demande de la Convention Citoyenne d'interdire la publicité pour les produits les plus émetteurs en gaz à effet de serre.

Les députés dénoncent l'empreinte environnementale importante de la fabrication et du transport des smartphones. “Il faut 70 kg de matières premières pour un seul smartphone, soit 583 fois son poids. Ils sont composés de métaux, souvent rares, voire issus de zones de conflit, comme le cobalt ou le tantale par exemple, extraits en République Démocratique du Congo à 80%”, détaillent les députés Insoumis.

À lire également : 5G – un député essaie d'empêcher son déploiement car il estime que personne n'en veut !

Le recyclage encore trop rare

Dans cet amendement, Jean-Luc Mélenchon et ses collègues pointent également du doigt le trop faible recours au recyclage dans l'industrie des smartphones et dénoncent le remplacement systématique d'un modèle encore fonctionnel pour une version plus récente. “Sur les 47 millions d'iPhone vendus en 2010, seuls 10% ont été recyclés […] Derrière le smartphone, il y a une obsolescence programmée, matérielle, logicielle. 88% des téléphones qui sont remplacés fonctionnent encore (ADEME), précisent-ils.

Pour les députés Insoumis, c'est la publicité qui nous incite à nous séparer d'un smartphone pourtant opérationnel au profit d'un modèle plus récent. “Il y a donc surtout une obsolescence sociale, on se précipite pour acheter la dernière nouveauté. Y compris en s'endettant, en payant en plusieurs fois ce qu'on peut acquérir en une quand un seul appareil coûte l'équivalent d'un SMIC”. 

Cet amendement, déposé par la France Insoumise, a été discuté à l'Assemblée nationale ce jeudi 1er avril avant d'être finalement rejeté. Notez que ces députés avaient déposé un amendement similaire concernant la publicité sur les “produits à fort impact sur l'environnement”. Lui aussi avait été rejeté. Dernièrement, des députés socialistes ont manifesté leur volonté d'interdire la lecture automatique des vidéos en France.

Source : Assemblée nationale



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !