La Dacia Spring est la voiture électrique la plus vendue de novembre 2021, devant la Renault Zoé et la Tesla Model 3

 

La version électrique de la Dacia Spring connaît un succès phénoménal. Sortie cet automne, la voiture est déjà en tête des ventes en France. Sur le seul mois de novembre, on compte 2895 immatriculations, contre respectivement 2189 et 1500 pour les Renault Zoé et Tesla Model 3. Les Peugeot e-208 et 308 Hybride viennent compléter le classement.

Dacia Spring
Crédits : Dacia

Depuis l’ouverture des précommandes en mars dernier, la Dacia Spring Electric s’est positionnée comme un véritable challenger sur le marché français, jusqu’ici dominé par les Renault Zoé et la Model 3. Partout en Europe, le fleuron de Tesla se vend mieux que ses rivales, mais dans l’Hexagone, la concurrence est visiblement plus rude. Un constat appuyé par les chiffres de vente de novembre, qui place la Dacia Spring largement devant les autres modèles.

On compte ainsi 2895 immatriculations sur le mois dernier pour la nouvelle arrivante. La Renault Zoé se place seconde avec 2189 unités écoulées, tandis que la Tesla Model 3 est bonne troisième avec 1500 ventes. Enfin, les Peugeot e-208 et 308 Hybride terminent la marche avec respectivement 1374 et 1129 livraisons. Voici le classement complet :

  1. Dacia Spring : 2895 immatriculations
  2. Renault ZOE : 2189 immatriculations
  3. Tesla Model 3 : 1500 immatriculations
  4. Peugeot e-208 : 1374 immatriculations
  5. Peugeot 308 Hybride : 1229 immatriculations

Sur le même sujet : Dacia Spring Electric à 12 400 euros, la voiture électrique la moins chère du marché

Le marché de la voiture électrique se porte très bien en France

Forts de leur réputation, les Français achètent toujours en grande majorité des véhicules français. Notons en outre que ce classement concerne toutes les voitures « plug-in », qui comprend donc également les modèles hybrides. Et le constat est sans appel. Si les modèles thermiques continuent d’être plus populaires, à ce rythme, les modèles électriques finiront tôt ou tard par prendre leur place, peut-être plus tôt qu’on ne le pense.

En effet, en novembre, 37 % des voitures vendues étaient à essence. Elles représentaient 42 % des ventes l’année dernière, à la même période. Les véhicules diesel reculent également, passant de 30 % à 19 % entre 2020 et 2021. À l’inverse, les ventes de véhicules électriques ont explosé en un an, enregistrant une hausse de 71 %. Une tendance que l’on peut attribuer, entre autres, à l’arrivée prochaine du malus écologique, voté par le gouvernement fin 2020.

Source : CleanTechnica



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !