La Carte Vitale débarque sur smartphone dès 2021

La carte vitale débarquera sur smartphone dès 2021, annonce la ministre de la Santé Agnès Buzin. Des tests seront réalisés dès le troisième trimestre de cette année dans certains départements. A terme, le gouvernement prévoit de laisser la carte vitale physique et dématérialisée coexister. Elle a néanmoins plusieurs avantages, dont la mise à jour automatique des droits. En plus de la carte vitale, le gouvernement réfléchit à dématérialiser les prescriptions dès 2020. 

carte vitale smartphone

Comme le révèle Le Parisien, la Carte Vitale existera en version dématérialisée dès 2021. La ministre de la Santé Agnès Buzin l’a annoncé, et vient de tester l’application qui fait office de carte vitale dématérialisée, baptisée « apCV ». Cette application sera testée dans certains départements dès le 3e trimestre 2019, et pour une durée d’un an. L’application a en soit plusieurs avantages : elle met à jour automatiquement les droits (plus besoin de se rendre à une borne), et donne accès à votre compte Ameli et divers services liés à la santé.

Lire aussi : L’Assurance Maladie alerte sur un mail d’arnaque à la carte vitale

Carte Vitale sur smartphone dès 2021

A terme, la ministre souhaiterait en fera un « outil d’identification et d’authentification des patients dans le système de santé ». apCV pourrait ainsi également centraliser le dossier médical personnel des patients. En plus de la carte vitale dématérialisée, le gouvernement souhaiterait mettre en place des prescriptions électroniques : le médecin transmettra alors directement l’ordonnance à la pharmacie – de quoi éviter tout risque de fraude. La prescription électronique sera également expérimentée cette année, avec un début de généralisation dès 2020.

Ce dispositif existe par exemple aux Pays-Bas et a aussi des côtés très pratiques. Par exemple, les patients qui ont besoin de renouveler des médicaments peuvent le faire en passant un simple coup de fil à leur médecin – qui se charge alors d’envoyer la prescription à la pharmacie la plus proche, où ses médicaments l’attendent immédiatement, puisque le pharmacien a lui aussi plus de temps pour préparer la commande. La ministre de la Santé veut poursuivre dans cette voie, et a présenté en tout 26 propositions pour numériser la santé.

In fine, les résultats des radios, analyses sanguines et autres examens pourraient également être transmis et stockés de manière numérique. Que pensez-vous de cette évolution ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei exhorte les Etats-Unis à ne pas sous-estimer la firme

Le PDG de Huawei Ren Zhengfei relativise dans une déclaration accordée à un journal chinois l’effet du décret américain. Selon le responsable, Huawei s’est bien préparé à cette éventualité – et le sursis de 90 jours que la Maison Blanche…

Tesla risque la faillite dans moins d’un an, assure Elon Musk

Elon Musk estime que Tesla risque de faire faillite dans moins d’un an si des mesures extrêmes ne sont pas prises. Afin de sauver le constructeur automobile, le dirigeant a donc annoncé une importante réduction des dépenses du groupe. Il espère ainsi parvenir…

Microsoft Paint sur Windows 10 reçoit de nouvelles fonctionnalités

Microsoft Paint n’est pas mort. L’application de dessin bénéficie même d’une mise à jour qui lui ajoute de nouvelles fonctionnalités d’accessibilité. Elles seront disponibles dans la mise à jour Windows 10 de mai 2019. Avec ces nouvelles options, le clavier…