L’Assurance Maladie alerte sur un mail d’arnaque à la carte vitale

L’Assurance Maladie ne vous a pas envoyé de mail pour que vous changiez votre carte vitale pour une nouvelle. Il s’agit d’une tentative de phishing permettant aux pirates de s'emparer de vos données personnelles. Ignorez ce message si vous l’avez reçu, ne cliquez pas sur le mail et ne remplissez surtout pas le formulaire. 

aassurance maladie gare aux arnaques
Crédit : Assurance Maladie

Attention si vous recevez un mail que vous pensez provenir de l’Assurance Maladie, il pourrait s’agir d’une arnaque. France Info rapporte que de plus en plus de Français sont en train de recevoir des messages frauduleux utilisant la technique bien connue du phishing, consistant à faire cliquer sur un lien et à récupérer des données personnelles, voire des identifiants de connexion. Dans ce cas, les pirates renvoient l’utilisateur vers un formulaire qui permettent de récupérer ses informations, qui peuvent ensuite être vendues et exploitées, soit à des fins commerciales ou plus sérieusement des vols d’identité.

Assurance Maladie : non, pas besoin de changer de carte vitale

Visuellement, le mail envoyé est plutôt bien fait : on retrouve quelques symboles nationaux comme le bleu-blanc-rouge et Marianne, la mention Service public et un renvoi vers le site officiel. L’objet de celui-ci : faire croire qu’une nouvelle carte vitale est disponible et qu’une démarche simple permet de la récupérer. C’est faux : vous n’avez pas besoin de changer votre carte vitale, seulement la mettre à jour, comme tous les ans. Il suffit de se rendre dans une pharmacie pour réaliser l’opération. Ce n’est pas la première fois que de telles tentatives de hameçonnage ont lieu. Nous vous rapportions déjà en juin 2018 le cas d’un soi-disant mail de remboursement de l’Assurance Maladie qui était en fait du phishing.

Dans une infographie, que vous pouvez retrouver ci-dessus, l’Assurance Maladie rappelle quelques éléments à prendre en compte afin de déterminer s’il s’agit d’un véritable mail de l’institution ou d’une arnaque. « L’Assurance Maladie ne demande jamais la communication d’éléments personnels (informations médicales, numéro de sécurité sociale ou coordonnées bancaires) par e-mail en dehors de l’espace sécurisé du compte ameli », explique également l’organisme sur son site internet.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…