Kodi : la version 16 fait le plein de nouveautés et passe en release candidate

Maj. le 19 mars 2018 à 18 h 32 min

Kodi, le media center libre, initialement prévu à sa création en 2002 pour la console de jeux Xbox, et désormais disponible sous Linux, Windows, MAC OS, iOS et bien sûr Android, vient de sortir sa dernière version, la 16, en RC (Release Candidate), signe qu’elle se rapproche à grands pas de sa version finale.

kodi-une

Après quatre alpha et cinq bêta, la version 16 du lecteur multimédia, Kodi, capable de lire un large nombre de formats vidéo et audio montre donc le bout de son nez. Pour rappel, le logiciel anciennement appelé XBMC (pour Xbox Media Center) a été totalement réécrit en 2003, pour devenir l’open-source que nous connaissons. Elle est disponible sur Android depuis avril dernier.

L’équipe qui est en charge du projet, la Kodi Team signale que cette version apportera quelques fonctionnalités nouvelles mais qu’elle s’est surtout concentrée sur le code du logiciel libre, afin de le rendre plus stable qu’il ne l’était auparavant.

kodi-interface

L’une des principales nouveautés de cette version est le passage de DirectX 9 à Direct 11 mais également la capacité pour le logiciel de pouvoir lire la 4K, ou Ultra HD, on a hâte de pouvoir tester tout ça sur le Sony Xperia Z5 Premium, doté pour rappel d’un écran 4K, mais qui sait adapter sa résolution. Pour les terminaux non-dotés de 4K, l’application adaptera logiciellement sa résolution en HD, pour que le format soit supporté.

L’équipe de développement signale également qu’ils ont ajouté un journal d’éventements qui nous montrera pour quelle raison une vidéo n’a pas été ajouté à la bibliothèque, les options concernant le design du logiciel sont maintenant stockés sur des fichiers dédiés.

kodi-version16-journal-evenements

L’audio DSP (pour Digital Signal Processing) a été ajouté, le section PVR/DVR, permettant d’enregistrer une séquence vidéo a été étendue et la gestion des extensions également. La qualité audio et vidéo du logiciel a été améliorée. A noter également la fameuse faille stagefright a été éradiqué de la version de l’OS de Google, qui peut également servir de télécommande. Le support du multi-touch a également été amélioré.

Enfin, comme autre nouveauté , l’interface supporte désormais l’effet de profondeur que peut apporter la 3D stéréoscopique, à l’instar de la 3DS ou encore les casques de réalité virtuelle, on peut penser notamment à l’Oculus Rift. Toutes ces nouveautés sont, évidemment, disponibles au sein de toutes les plate-formes supportées par le logiciel. Pour les utilisateurs, êtes-vous satisfaits par ces nouveautés ?

Si vous souhaitez le télécharger, suivez ce lien. Sachez que n’étant pas une version finale, elle n’est pour le moment pas disponible sur le Play Store.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !