Les jeux vidéo n’ont aucun impact sur la scolarité selon une étude

Maj. le 19 mars 2015 à 11 h 29 min

Sujet sensible pour de nombreux parents, le rapport entre les jeux vidéo et la scolarité. Si vous êtes un véritable gamer ou un simple amateur de jeux vidéo, vous avez forcément déjà eu ce débat : les jeux vidéo peuvent-ils être responsables de l’échec scolaire ? La Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP) du Ministère de l’Education National a réalisé une étude auprès de 27 000 adolescents, tous âgés de 14 ans. Les jeux vidéo, nocifs ou non ?

La DEPP s’est intéressée non seulement aux jeux vidéo mais également à d’autres loisirs récréatifs (cinéma, télévision, internet, littérature, etc.) et à leur impact sur la scolarité de nos chères têtes blondes. Afin de savoir si leurs performances en classe étaient mises en péril, différentes questions concernant le temps consacré à ces loisirs ainsi que les plages horaires et jours de la la semaine.

jeux video scolarité

Contrairement à la télé-réalité, les jeux vidéo n’ont pas d’impact sur la scolarité

L’étude se voulant la plus complète possible, plusieurs tests étaient proposés aux adolescents. Ceux-ci devaient répondre à un test de compréhension, un test de lecture, un test de mémoire ainsi que douze exercices de mathématique. Si la lecture reste le loisir récréatif privilégié pour améliorer ses connaissances et capacités scolaires, a fortiori l’orthographe et le vocabulaire, qu’en est-il des jeux vidéo ?

L’étude montre également que certains loisirs sont neutres, qu’ils n’influent aucunement sur la scolarité. C’est le cas de l’utilisation des smartphones, réseaux sociaux et … des jeux vidéo. Malgré de nombreuses croyances populaires, certaines présentant les jeux vidéo comme nocifs et d’autres prétendant qu’ils augmentent la capacité de notre cerveau, les jeux vidéo seraient en réalité neutres contrairement à la télé-réalité, c’est Nabilla qui va être triste. Il est judicieux d’ajouter que de telles études sont très difficiles à réaliser car de nombreux éléments entrent en compte.

Le niveau social, la situation familiale, la motivation, l’investissement des parents dans la scolarité de leurs enfants sont autant de facteurs à prendre en compte pour comprendre une baisse/amélioration des performances en cours. D’autres jeux, comme Flappy Bird, peuvent être responsables d’une hausse de tension. Si vous aimez les jeux vidéo, vous pourrez toujours vous servir de cette étude pour appuyer votre argumentation. Une bonne gestion du temps consacré aux loisirs reste primordiale. Partagez votre point de vue sur notre forum. Quelle image avez-vous des jeux vidéo ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le CSA lance sa campagne « Pas d’écran avant 3 ans »

Le CSA lance ce 19 octobre 2018 sa campagne de prévention « Pas d’écran avant 3 ans » pour sensibiliser les parents sur les dangers des smartphones, tablettes et TV pour les tout petits. Jusqu’au 21 octobre, spots et reportages sont diffusés à…

Tesla lance une Model 3 moins chère à 45 000 dollars

Tesla annonce la sortie d’une Model 3 moyen de gamme moins chère au prix de départ de 45 000 dollars sans option. Un peu moins bien équipée que l’originale, elle offre une autonomie de 420 kilomètres. Il y a encore…