iPhone XS Max vs Google Pixel 3 XL : 6 mois avec le meilleur d’Apple et de Google

Maj. le 22 février 2019 à 9 h 32 min

En septembre 2018, Apple lançait les iPhone Xr, XS et XS Max, ses nouveaux smartphones stars. Un mois plus tard, son grand rival, Google, dévoilait les Pixel 3 et Pixel 3 XL. J’ai utilisé l’iPhone XS Max et le Google Pixel 3 XL pendant presque 6 mois. Lequel est le meilleur ?

iphone xs max vs google pixel 3 xl

Apple vs Google. iPhone vs Pixel. iOS vs Android. Depuis l’annonce du premier iPhone, Apple et Google se livrent une bataille sans merci sur le marché des smartphones, mais avec deux philosophies bien différentes. Apple a misé dès le départ sur le matériel et le logiciel. Google, de son côté, s’est concentré sur le développement de son système d’exploitation et de ses services. Ils sont disponibles gratuitement pour toutes les marques souhaitant les intégrer à leurs smartphones ou tablettes.

Google ne s’est lancé sur le développement de ses propres produits que très récemment. Les modèles Nexus (estampillés Google, mais développés par d’autres marques comme HTC ou LG) ont disparu au profit de la gamme Pixel certifiée « made by Google ». Si le premier Google Pixel est né en 2016, il n’était réservé qu’à certains marchés anglo-saxons. Il aura fallu attendre 2018 et le lancement des Google Pixel 3 et Pixel 3 XL pour voir débarquer cette gamme en France.

Les Google Pixel regroupent tout ce que Google sait faire de mieux, tant d’un point de vue matériel que logiciel. La firme de Mountain View fait donc une proposition comparable à celle d’Apple avec l’iPhone et iOS. Mais lequel des deux mondes est le meilleur ?

Pour répondre à cette question, j’ai utilisé pendant presque six mois l’iPhone XS Max et le Google Pixel 3 XL au quotidien. J’ai donc eu la chance de tester le meilleur d’Apple et le meilleur de Google. L’heure du bilan a sonné.

Design : le luxe vs l’originalité

Difficile de donner un avis sur le design d’un smartphone. L’esthétique relève du subjectif, des goûts de chacun, ce qui me séduit ne plaît pas forcément à tous. Néanmoins, il est évident pour tout le monde que le design de l’iPhone XS Max et celui du Google Pixel 3 XL sont bien différents.

test iphone xs max

D’un côté, Apple tient à conserver son image de marque de luxe de la Tech. L’iPhone XS Max est constitué de matériaux de qualité : l’acier et le verre. Bien plus lourd que le Google Pixel 3 XL, l’iPhone XS Max semble plus robuste, plus élégant. J’utilise le modèle blanc, particulièrement séduisant. Le design du smartphone Pommé n’est pas irréprochable. Le double capteur photo est particulièrement protubérant par exemple, un détail que Steve Jobs n’aurait certainement pas laissé passer.

À l’avant, l’encoche est imposante, mais se justifie par la présence de Face ID (toujours un lecteur d’empreintes au dos pour le smartphone de Google). Le Google Pixel 3 XL a également une encoche imposante. Plus fine, elle plonge davantage sur l’écran.

iphone xs max bug

Chez Google, cette encoche se justifie par la présence d’un capteur frontal plus grand. Admettons. D’un point de vue esthétique, on a vu mieux. J’ai choisi de mon côté de recouvrir cette encoche d’une barre noire. Je perds en surface d’affichage, mais l’ensemble est plus symétrique, le menton du Pixel 3 XL (dans lequel se loge un haut-parleur frontal) n’ayant rien à envier à celui d’un frère Bogdanov.

test google pixel 3 xl

Dans l’ensemble, les finitions de l’iPhone XS Max sont bien plus élégantes, plus premium. Le Google Pixel 3 XL se distingue par son originalité. Au dos, l’américain a fait le choix de deux matières. Le haut de smartphone est constitué de verre brillant, le bas (les deux tiers) est en verre mat. Ce choix a l’avantage de mieux chasser les traces de doigts. On aime ou on déteste. Je fais plutôt partie des adeptes, l’originalité étant un point important dans la conception d’un smartphone. On reconnaît un Google Pixel 3 XL parmi cent smartphones, un bon point selon moi.

test google pixel 3 xl fiche technique

Les deux smartphones sont certifiés IP68. Ils sont aussi dépourvus de port jack 3,5mm. Google fournit un adaptateur, Apple estime que ce n’est pas nécessaire. Ceux pour qui cet accessoire est indispensable devront mettre la main à la poche. Après avoir déboursé plus de 1000 euros…

  • Égalité

Écran : duel d’encoches

Depuis l’iPhone X, Apple a adopté la technologie OLED. L’iPhone XS Max est équipé d’un écran de 6,5 pouces avec une définition particulière : 2688 x 1242 pixels (458 ppp). Un classique chez Apple. Google de son côté a opté pour une dalle OLED de 6,3 pouces avec une définition de 2960 x 1440 pixels (523ppp). Si les chiffres sont favorables à Google, à l’oeil nu, on ne voit pas la différence de définition. Au-delà de 300 ppp, l’oeil humain ne distingue plus la différence d’affichage.

test google pixel 3 xl ecran

Dans l’ensemble, les deux écrans se valent, mais pas pour les mêmes raisons. L’écran de l’iPhone XS Max est particulièrement lumineux et le rendu des couleurs est plus réaliste. Le Google Pixel 3 XL a de meilleurs contrastes et des couleurs plus chaudes.

iphone xs max meilleur ecran

En ce qui concerne l’intégration, Apple surclasse facilement son concurrent. L’écran de l’iPhone XS Max épouse parfaitement les contours du smartphone, les bordures sont extrêmement fines. Le Google Pixel 3 XL est plus grossier. Son encoche plonge beaucoup trop vers l’écran et les contours sont plus épais. Son menton particulièrement imposant est beaucoup moins agréable à l’oeil. On a l’impression d’utiliser un smartphone de 2017. Google a favorisé l’efficacité à l’esthétique. Dommage, car aujourd’hui tous les constructeurs font beaucoup d’efforts pour améliorer le ratio taille/écran.

  • Victoire iPhone XS Max

Performances : le Bionic c’est fantastique

Apple a toujours eu une longueur d’avance avec les puces Ax intégrées à ses iPhone. L’iPhone XS Max ne fait pas exception. La puce A12 Bionic est à ce jour incomparable. Cette nouvelle puce gravée en 7nm affiche des performances de folie, transformant l’iPhone XS Max en véritable petit ordinateur de poche. Pour tous les usages, le smartphone d’Apple est d’une efficacité redoutable. Les benchmarks le démontrent, il survole toute la concurrence. Bien que le processeur Snapdragon 845 du Google Pixel 3 XL soit l’un des meilleurs du marché, il n’atteint pas les sommets de l’A12 Bionic.

Reste qu’au quotidien, la différence ne se fait pas particulièrement sentir. Pour une utilisation intensive (personnelle et professionnelle) les deux smartphones se valent. C’est surtout en jeu que l’iPhone XS Max se distingue de son concurrent. Le smartphone d’Apple est une véritable console portable capable de faire tourner les jeux les plus puissants. L’iPhone combine parfaitement qualité graphique supérieure et fluidité dans le jeu.

Le Google Pixel 3 XL n’a pas à rougir de ses performances, et pour l’instant les différences entre les deux modèles ne sont pas flagrantes. Mais qu’en sera-t-il dans le temps ? La puce A12 Bionic est prête pour répondre aux exigences des trois ou quatre années à venir. Ce n’est pas le cas du Snapdragon 845 qui ne sera probablement pas à la hauteur d’ici deux ans. Je parle bien évidemment de « gaming ». Au quotidien, les deux smartphones seront tout à fait fiables jusqu’à l’arrivée de la 5G. Mais d’ici là, vous aurez certainement renouvelé votre smartphone.

  • Victoire iPhone XS Max

Logiciel : la « guerre thermonucléaire »

Le logiciel, voilà le nerf de la « guerre thermonucléaire » déclarée par Steve Jobs à Google. Furieux de voir débarquer Android (copie d’iOS selon lui), Steve Jobs s’était mis dans une colère noire et avait employé cette formule qui restera gravée dans l’Histoire de la Tech.

test iPhone xr xs max

iOS et Android, ce sont deux écoles. Le premier, réservé aux produits mobiles d’Apple, est perçu comme un système plus fermé, mais aussi plus sécurisé. Le second, plus ouvert, est réputé plus vulnérable. À l’utilisation, la différence entre les deux OS est notable sur le plan de la personnalisation. iOS est plutôt limité alors qu’Android offre des possibilités presque infinies. Deux OS, deux philosophies.

Avec le temps, les deux systèmes ont tendance à se rapprocher. iOS s’ouvre progressivement, Android se verrouille de plus en plus pour renforcer sa sécurité. Au quotidien, l’utilisation reste bien différente. Chaque système a ses avantages.

Sur iOS, les applications sont mieux optimisées. C’est sans doute son plus gros point fort. Une même application (Instagram par exemple) est bien plus intuitive et fluide sur iOS que sur Android. En revanche, les interactions avec les autres applis sont plus limitées. C’est parfois agaçant.

J’utilise au quotidien les services d’Apple et de Google sur un Macbook Pro, un MacBook et un iPad. La convergence entre les différents produits Apple est particulièrement réussie. Je peux par exemple choisir un texte sur mon iPhone XS Max, le copier, et le coller d’un simple clic directement sur l’un de mes deux MacBook. Impossible avec Android. Néanmoins, les services Google sont de mieux en mieux intégrés à iOS et macOS.

test google pixel 3 xl interface

iOS dispose aussi d’applications Apple qui deviennent vite indispensables. Lorsque j’utilise le Google Pixel 3 XL, l’application Wallet de l’iPhone regroupant tous mes billets de transport me manque terriblement.

Dans l’ensemble, j’ai pris autant de plaisir pendant six mois à utiliser les deux systèmes. Je n’avais pas utilisé iOS depuis des années, et j’ai dû reprendre quelques habitudes. En utilisant les deux systèmes simultanément, j’ai pu analyser leurs forces et leurs faiblesses. Objectivement, les deux systèmes se valent. Mais les habitudes ont la dent dure. Difficile pour certains de passer d’un système à l’autre sans avoir peur d’être perdu. Rassurez-vous, sur l’un ou l’autre des OS, on retrouve vite ses marques.

  • Égalité

Autonomie : loins des meilleurs

Les iPhone XS Max et Google Pixel 3 XL sont dotés de batteries quasiment similaires (3174 mAh pour le premier, 3430 mAh pour le second). L’autonomie n’a jamais été le point fort de l’iPhone, même si Apple s’est amélioré sur ce point ces dernières années. Néanmoins, j’ai rarement réussi à dépasser la journée d’utilisation avec l’iPhone XS Max durant mes six mois de test. Je précise que je suis un utilisateur intensif. Quelqu’un de plus modéré peut espérer atteindre une journée et demie d’autonomie.

Le Google Pixel 3 XL ne fait pas mieux. Je m’attendais à une meilleure optimisation de Google de ce côté. Il n’en est rien. Le Pixel 3 XL est tout juste moyen. Son autonomie se rapproche de celle de l’iPhone XS Max pour une utilisation intensive. Des marques concurrentes parviennent à mieux optimiser Android, un comble.

Google en avait semble-t-il conscience puisqu’il a lancé le Pixel Stand, un chargeur rapide sans fil vendu 79 euros. Je précise qu’un chargeur rapide est fourni dans la boîte. Cela vous paraît évident ? Vous n’avez sans doute pas ouvert celle de l’iPhone XS Max. Car ce smartphone vendu plus de 1000 euros est fourni avec un chargeur non compatible avec la recharge rapide, alors que le smartphone, lui, l’est. Il faut mettre la main à la poche pour s’offrir un chargeur compatible. Mesquin.

test google pixel 3 xl pixel stand

Le Pixel Stand est sans doute le meilleur chargeur sans fil qu’il m’a été donné d’utiliser. Lorsque l’on pose le Pixel 3 XL sur le chargeur, une interface revue et corrigée s’affiche. Le smartphone devient alors une sorte de Google Home. Je ne peux plus m’en passer. D’ailleurs, je recharge aussi l’iPhone XS Max sur ce chargeur rapide.

Le temps de charge de l’iPhone XS Max (sur le chargeur sans fil) m’a semblé bien plus long que celui du Google Pixel 3 XL. En 1H30 environ, le smartphone de Google était rechargé. Celui d’Apple avait besoin d’un peu plus de temps, environ 2h15 heures. Avec des chargeurs filaires compatibles avec la recharge rapide, le temps de charge était à peu près similaire.

L’iPhone XS Max et le Google Pixel 3 XL ne brillent pas par leur endurance. Mais Apple fait preuve d’une pingrerie à peine croyable en ne fournissant pas le chargeur compatible avec la recharge rapide. C’est un vrai manque de respect pour le consommateur d’autant que l’iPhone XS Max est long à reprendre son souffle. À ce petit jeu, le Google Pixel 3 XL est bien plus doué.

  • Victoire Google Pixel 3 XL

Appareil photo : le Google Pixel 3 XL indétrônable

En 2018, les constructeurs de smartphones haut de gamme se sont livrés une bataille acharnée sur le terrain de la photo. Tous ont bien insisté sur ce point lors des keynotes. L’iPhone est historiquement l’un des meilleurs photophones du marché. La firme de Cupertino était attendue au tournant, Huawei, Samsung ou encore Sony ayant impressionné.

L’américain a donc dévoilé un nouveau double capteur photo, promettant des clichés de meilleure qualité notamment de nuit. Sans entrer dans la technique, je dirais que l’appareil photo de l’iPhone XS Max est très bon, mais pas époustouflant. D’autres modèles comme le Huawei Mate 20 Pro m’ont bien plus impressionné.

New-York Shot on Pixel 3 XL

De son côté, Google avait frappé fort en 2017 avec le Pixel 2. Aux États-Unis, il a été élu par plusieurs médias « meilleur photophone de l’année ». J’attendais donc avec impatience le Google Pixel 3 XL. Et j’ai été servi. Google intègre un seul capteur photo à l’arrière de son smartphone. Mais l’américain a trouvé la formule magique pour faire de son smartphone le meilleur photophone du marché. La firme de Mountain View a démontré tout son savoir-faire dans le développement d’algorithmes puissants.

Avec son seul capteur, le Google Pixel 3 XL capture des photos d’une qualité impressionnante. De nuit, les résultats m’ont laissé sans voix. Si l’on distingue parfois un traitement logiciel agressif, la qualité est bien là. L’iPhone XS Max est dépassé à tous les niveaux. Sauf un : les portraits. Le smartphone d’Apple permet de capturer des portraits plus naturels, avec des contours propres et un bokeh naturel et réaliste. Le Google Pixel 3 XL est de son côté trop « radical » : les contours sont trop nets et le flou d’arrière-plan plus grossier. Mais il reste excellent.

New-York Shot on iPhone XS Max
Dans l’ensemble, j’ai été déçu par la qualité photo de l’iPhone XS Max. Je teste beaucoup de smartphones dans l’année, et je n’ai pas été impressionné par les photos du dernier né d’Apple, même si elles restent très bonnes. Mais pour ce prix, je m’attendais à beaucoup mieux. Le Google Pixel 3 XL, lui, m’a mis une vraie claque.

  • Victoire Google Pixel 3 XL

Prix

Lorsque l’on parle d’iPhone et de prix, certains ont les yeux exorbités. À juste titre. Proposé à plus de 1000 euros, l’iPhone XS Max (1659 euros dans sa version la plus puissante) n’a pas cette « petite chose en plus » qui fait la différence. À condition de vouloir se détacher d’iOS.

Car en face, le meilleur smartphone de Google est proposé à 899 euros. C’est certes une somme importante, mais c’est aussi près de 300 euros de moins que l’iPhone XS Max le plus « abordable ». Google fournit le chargeur rapide ainsi que l’adaptateur jack/USB-C, accessoires nécessitant un achat supplémentaire chez Apple.

Si je devais choisir entre les deux modèles, j’achèterais le Google Pixel 3 XL. Les smartphones haut de gamme se distinguent principalement sur le terrain de la photo, et à ce petit jeu le smartphone de Google est bien meilleur. Reste que l’iPhone a une force que la concurrence Android lui envie : il perd peu de valeur avec le temps.

  • Victoire Google Pixel 3 XL

Mon avis

Déterminer quel smartphone est le meilleur entre l’iPhone XS Max et le Google Pixel 3 XL est un choix cornélien. Le premier est plus élégant, plus puissant et très agréable à utiliser au quotidien. Le second brille par son appareil photo, son système de recharge rapide et l’expérience Google. Le prix est donc déterminant dans le choix, à condition de ne pas avoir de préférence pour un OS plutôt qu’un autre.

test google pixel 3 xl design

En toute objectivité, si je devais acheter l’un de ces deux smartphones, j’opterais pour le Google Pixel 3 XL. Tout simplement parce que le prix de l’iPhone XS Max est exorbitant au regard de ce qu’il propose. Le Google Pixel 3 XL, s’il est moins élégant, reste bien plus complet. Et surtout, son appareil photo est incroyable. En prime, les pingreries d’Apple ont tendance à m’hérisser le poil. Ne pas fournir de chargeur rapide ni d’adaptateur jack/lightning est pour moi inadmissible lorsque l’on paie son smartphone plus de 1000 euros.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Galaxy Note 10 vs Galaxy Note 10+ : le jeu des 5 différences

Les Galaxy Note 10 et Note 10+ ont été annoncés en grande pompe par Samsung. En lançant deux modèles, le coréen souhaite toucher une plus large cible. Mais quelles sont les différences entre les deux smartphones ? Réponse dans notre comparatif.

Honor 20 vs Honor View 20 : lequel est le meilleur ?

Le Honor 20 a été officiellement présenté ce 21 mai 2019. Le smartphone ressemble beaucoup au Honor View 20, tant en termes de design que de fonctionnalités. Du coup, dur de faire un choix entre les deux. Voyons donc voir…

OnePlus 7 Pro vs Galaxy S10+ : lequel est le meilleur ?

Le OnePlus 7 Pro est le premier smartphone de la marque chinoise qui vient directement se frotter à l’ultra premium. Malgré son prix inférieur, le mobile peut-il se confronter au Galaxy S10+ de Samsung ? Éléments de réponse dans ce…

Huawei P20 vs P30 comparatif : faut-il changer ?

Le Huawei P30 vient remplacer le P20 sorti en 2018. La nouvelle itération propose un set de fonctionnalités finalement plus proches de la version Pro que le P20 sorti l’année dernière, pour un prix par ailleurs plus élevé. Cela vaut-il…

Huawei P30 Pro vs Galaxy S10+ comparatif : lequel est le meilleur ?

Le Huawei P30 arrive juste après l’itération Galaxy S10 elle aussi plutôt bien accueillie par la critique. D’un côté Samsung innove avec les nouveaux écrans Infinity-O et leur découpe permettant d’intégrer des capteurs photo sous la dalle, tout en faisant…

Huawei P30 Pro vs P20 Pro comparatif : faut-il changer ?

Huawei vient de dévoiler son P30 Pro, le successeur du P20 Pro dont les photos nocturnes étaient déjà incroyablement lumineuses. La nouvelle itération revoit complètement ses capteurs pour laisser entrer encore plus de lumière et ajoute un quatrième capteur ToF…