iPhone X, Galaxy Note 9 : en un an le smartphone à 1000 euros est devenu normal

 

iPhone X, Samsung Galaxy Note 8, Note 9, Oppo Find X… les smartphones à plus de 1000 euros sont de plus en plus nombreux sur le marché. Si la pilule a eu du mal à passer lors des premières annonces, les consommateurs semblent s’être habitués. Aujourd’hui, un smartphone vendu au prix d’un SMIC est entré dans les moeurs. Et cela en moins d’un an.

iphone x prix

Qui aurait imaginé un jour débourser un salaire complet dans un smartphone ? Si nous vous avions annoncé une telle choses il y a deux ou trois ans, vous nous auriez ri au nez. Pourtant, en 2018, un smartphone vendu plus de 1000 euros est devenu tout à fait normal.

Il n’y a qu’à voir la façon dont a été accueilli le Galaxy Note 9. Le dernier né de Samsung, lancé à 1009 euros (avec une version à 1259 euros) n’a pas été plus critiqué que cela. Sur les réseaux sociaux, la tendance n’est pas à l’indignation mais plutôt à l’acceptation. Oui en 2018 un smartphone peut coûter l’équivalent d’un mois de travail à temps plein. La pilule est bien passée, elle est digérée.

Il n’aura pas fallu longtemps pour que les consommateurs se fassent à l’idée. Le Samsung Galaxy Note 8, lancé en août 2017, avait fait grincer des dents avec son prix de 1009 euros. Un mois plus tard, l’iPhone X était à son tour dévoilé par Apple. Là encore la barre des 1000 euros était franchie. Certains se sont étranglés, d’autres se sont légèrement offusqués, d’autres encore (comme nous) ont halluciné.

Les smartphones à plus de 1000 euros cartonnent

Au fil des semaines, les consommateurs se sont habitués à voir de tels prix. Et ils ont acheté ! L’iPhone X, smartphone grand public le plus cher de l’Histoire, s’est vendu comme des petits pains. Apple a battu tous les records de profits. Il faut dire que ses concurrents n’ont pas saisi l’occasion de se faire remarquer. Les principaux rivaux de la marque à la Pomme ont eu une riche idée : augmenter eux aussi leurs prix.

galaxy note 9
Le Galaxy Note 9 dans sa version la plus puissante coûte 1269 euros !

Si tous n’ont pas franchi la barre symbolique des 1000 euros, ils s’en sont dangereusement rapproché : LG V30, Huawei P20 Pro, Sony Xperia XZ2 Premium, LG G7 ThinQ, Samsung Galaxy S9+, autant de modèles proposés aux alentours de 900 euros. Le chinois Oppo s’est même permis de faire son entrée sur le marché français avec son Find X à plus de 1000 euros. Et pourtant il est l’un des smartphones les plus attendus de la rentrée 2018. Avec son Samsung Galaxy Note 9, le coréen franchit lui aussi un cap. La version la plus chère de son smartphone est proposée à 1259 euros ! Et pourtant personne ne grimace. Au contraire, Samsung a annoncé que la version la plus chère du Note 9 était celle qui se vendait le mieux. Et les chiffres des précommandes sont meilleurs que celles des Galaxy S9 et S9+ pourtant lancés sous la barre des 1000 euros. On connaît le dicton : “plus c’est gros, plus ça passe”.

Une hausse fulgurante entre 2016 et 2017

Les smartphones à 1000 euros sont entrés dans les moeurs à une vitesse folle. Il aura fallu moins d’un an. Un rythme hallucinant lorsque l’on regarde un peu en arrière. Depuis l’arrivée des premiers smartphones, les prix des modèles haut de gamme ont certes augmenté d’année en année mais pas à un tel rythme. Nous sommes passés grosso modo de l’iPhone à 500 euros pour atteindre un prix de 1159 euros pour l’iPhone X. En 10 ans le prix a plus que doublé. Et le même phénomène peut être observé chez d’autres marques et notamment le grand rival Samsung.

Il est important de noter que la hausse a explosé entre 2016 et 2017. Auparavant, la hausse était plus ou moins constante et était plutôt compréhensible au regard de la pénurie de composants et des ressources de plus en plus rares. L’iPhone 7 était proposé à 769 euros en 2016. Un an plus tard, l’iPhone 8, évolution mineure, affiche un tarif de 809 euros. Mais l’iPhone X, lui, est proposé à 1159 euros, soit 400 euros de plus d’une année à l’autre. Et même si l’iPhone X est le modèle le plus innovant de la marque, le prix est incroyablement élevé.

Le constat est le même chez Samsung. Le Galaxy S7 était proposé en 2016 au prix de 699 euros à sa sortie. Le Galaxy S8 est annoncé un an plus tard au prix de 809 euros. Quatre mois plus tard, Samsung lance le Galaxy Note 8 à 1009 euros alors qu’il connaissait un fiasco historique avec le Galaxy Note 7 un an plus tôt. Vous disiez ? “Plus c’est gros, plus ça passe” ?

Les consommateurs ne sont pas rationnels lorsqu’il s’agit de smartphone

Si les constructeurs se permettent une telle hausse tarifaire, c’est parce que les consommateurs suivent. Et de fort belle manière même. Les modèles les plus vendus du marché sont aussi les plus chers. Lorsqu’il s’agit de smartphone, les notions de crise, de chômage, de hausse du carburant, de l'alimentation et autres facteurs économiques disparaissent. L’attitude des consommateurs envers cet objet du quotidien est totalement irrationnelle.

Le smartphone est devenu pour la majorité des consommateurs le prolongement de leur bras, un organe vital pour certains. Il ne s’agit pas de besoins : la majorité des utilisateurs exploitent à peine 20% des capacités de leur smartphone. C’est avant tout une question de mode, et surtout de “hype”. Et la hype, les marques savent parfaitement l’entretenir à coups d’opérations marketing dont elles ont le secret.

L’utilisateur perd toute notion de valeur.  Le smartphone est nouveau, il est là, je le veux, ici et maintenant. Oui, mais 1 200 euros, c'est un belle somme pour des vacances à l'autre bout du monde non ? Pour un apport sur une voiture ? Pour un projet immobilier ? Pour tout autre chose ? La question ne se pose même pas. Pourtant, il s'agit tout de même de 1200 euros tous les 18 mois. Finalement le smartphone n’est-il pas le symbole de nos sociétés de consommation frénétique ?

Car si on réfléchit un peu, les alternatives aux smarpthones à 1000 euros n’ont jamais été aussi nombreuses : OnePlus, Honor, Xiaomi etc. Les marques chinoises débarquent à tour de bras avec des modèles répondant aux mêmes besoins, avec des performances similaires, pour un prix deux fois moins élevé. Et pourtant, les smartphones à 1000 euros restent les plus plébiscités. Une question d’image ? Sans doute. Mais pas uniquement. Acheter un smartphone relève d’avantage de quelque chose de compulsif, d'irréfléchi.

Dans le cas contraire, continuerions-nous à renouveler aussi souvent nos compagnons ? Nous connaissons les dessous de la fabrication des smartphones. Nous connaissons l’impact sur l’humanité, sur l’environnement. Pourtant nous n’hésitons pas à acheter un smartphone tout neuf en moyenne tous les 18 mois. Un smartphone qui coûte donc plus de 1000 euros. Alors que le Fairphone, smartphone équitable est disponible pour 500 euros. Et dire que cette marque a failli disparaître. Et tout le monde trouve cela normal. « Plus c’est gros… »

Smartphones à 1000 euros : ça vous choque encore ? (Vidéo)



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mastercard carte bleue biometrique
Samsung et Mastercard travaillent sur une carte bleue avec capteur d’empreintes

Samsung et Mastercard travaillent actuellement sur une carte bleue équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Avec ce système, les deux entreprises veulent ajouter une couche de sécurité supplémentaire et limiter davantage les contacts physiques avec les terminaux de paiement.  Durant cette…

apple pay
Apple Pay, Google Pay : le paiement sans contact a explosé en 2020

Les paiements sans contact via un smartphone ont explosé en 2020, dépassant même les paiements en espèce. C’est en tout cas ce qu’avance la dernière du cabinet FIS. La pandémie a évidemment favorisé la démocratisation de ce moyen de paiement…

apple silicon m1
Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec…

bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…