iPhone : des sites malveillants aspirent leurs données personnelles depuis des années

Des chercheurs en sécurité chez Google affirment que les iPhone ont été la cible pendant plusieurs années (au moins deux ans) d’une attaque coordonnée de sites malveillants. Ces derniers implantaient un malware sur les smartphones Apple, sans distinction, afin d’aspirer des contacts, images et autres données. Ces sites étaient visités plusieurs milliers de fois par semaine. Apple propose déjà un correctif.

iphone
Pixabay

La sécurité des iPhone sur les smartphones Android, souvent mise en avant par Apple, est-elle vraiment ce que la firme prétend ? Des chercheurs de Google affirment avoir la preuve d’un « effort soutenu » visant à pirater des iPhone pendant au moins deux ans. Contrairement à d’autres attaques, tous les iPhones tournant sous iOS 10, 11 et 12 semblaient être visés, sans distinction de génération ou de pays. Les pirates ont exploité une douzaine de failles de sécurité – la plupart étant des bugs dans Safari, le navigateur internet des iPhone.

Les iPhone sont visés par une attaque depuis au moins deux ans

Ainsi, selon Ian Beer, du Project Zero chez Google, « visiter le site piraté suffisait au serveur d’exploit à attaquer votre appareil, et en cas de succès, installer un implant de monitoring ». Sans que l’utilisateur ne se rende compte de rien. Une fois l’iPhone infecté, les pirates avaient accès à une quantité considérable de données, dont la liste des contacts, les photos, et les données de géolocalisation, relayées vers un serveur toutes les 60 secondes. En plus de cela, ils pouvaient aspirer des données à partir d’autres applications comme WhatsApp, Telegram, Gmail, Hangouts ou encore Instagram.

Lire également : iPhone – un hacker montre comment les pirater avec un numéro de téléphone, en vidéo

Fidèle aux bonnes pratiques en la matière, les chercheurs de Project Zero ont notifié Apple de leur découverte avant de la dévoiler au grand public. Ainsi, Apple a été informé dès le 1er février de l’existence de cette attaque ; de quoi laisser à la firme le temps de mettre au point un correctif poussé sur les appareils à peine six jours plus tard. A priori, les iPhone se sont ainsi tous vu proposer la mise à jour mettant fin au problème. Si, néanmoins, vous aviez préféré reporter les mises à jour système depuis quelques temps, il est vivement recommandé d’appliquer tous les derniers correctifs disponibles.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Votre smartphone peut prendre feu à cause de ce simple malware !

Les chercheurs en sécurité de Tencent ont découvert qu’il était possible de mettre le feu, à distance, à un smartphone. Ils ont pour cela conçu un malware, BadPower, qui s’attaque aux chargeurs rapides – qui servent alors de fusible d’allumage……

Fraude à la carte bancaire : le skimming débarque sur le web

La fraude à la carte bancaire évolue. Selon nos confrères du site Ubergizmo, des hackers ont trouvé le moyen d’adapter le skimming, cette technique qui consiste à pirater une carte bleue une fois insérée dans un DAB, pour le web….

Zoom va chiffrer de bout en bout les visioconférences gratuites

Zoom change d’avis ! Finalement, le service d’appels vidéo va chiffrer de bout en bout les visioconférences de tous les utilisateurs, y compris celles des usagers gratuits. Dès le mois de juillet 2020, l’option sera accessible à tous les internautes en version…

Huawei : Boris Johnson voudrait bannir le constructeur du Royaume-Uni

Huawei pourrait se voir bouté hors d’Angleterre. En effet, Boris Johnson, le premier ministre britannique, envisagerait d’interdire la société chinoise de participer à la mise en place des réseaux 5G. La Grande Bretagne se rangerait ainsi du côté des Etats-Unis….