iPhone : Apple travaille sur une puce 5G, mais ne la sortira pas avant 2022

 

Alors que les premiers modèles de smartphones Android équipés d’une puce 5G ont commencé à être commercialisés cette année, la dernière gamme iPhone 11 est cantonnée à la 4G. Apple est en train de se pencher sur la technologie, pour laquelle l’entreprise envisage de produire ses propres modems.

Tandis que Samsung a déjà annoncé des variantes 5G de ses flagships Galaxy S10 et Note 10 et que Huawei a présenté un SoC Kirin 990 5G, nous attendons toujours l’arrivée d’Apple sur ce marché. Depuis l’iPhone 7, le constructeur américain utilise des modems fournis par Intel. Pour éviter les retards de production et mettre sous son giron cette activité sensible, Apple a fait l’acquisition au printemps 2019 de toute l’activité modems d’Intel, pour un milliard de dollars.

Dans un premier temps, Qualcomm sera le fournisseur 5G d’Apple

Depuis qu’Apple et Qualcomm ont trouvé une issue amiable (dont les conditions financières n’ont pas été rendues publiques) dans leur guerre des brevets, le premier prévoit de faire appel au second pour la fourniture de modems 5G des futurs iPhone. Toutefois, cette solution ne serait que temporaire et aurait pour objectif de dévoiler un iPhone compatible 5G le plus tôt possible, sans doute dès l’année prochaine.

Apple estime à deux années le temps de conception, de fabrication, de test et de certification de ses propres puces 5G en utilisant les ressources techniques et humaines d’Intel. En effet, le constructeur devra d’abord réaliser des tests pour vérifier le bon fonctionnement des composants avec les réseaux sans fil des opérateurs, vérifier la conformité aux normes mondiales et satisfaire aux exigences de la FCC (Federal Communications Commission, l’équivalent de l’ARCEP aux États-Unis).

Apple conçoit ses propres processeurs, mais n’a encore jamais réalisé de modem. Son objectif est ainsi de créer un SoC au sein duquel serait intégré le processeur, le modem et d’autres éléments, à la manière de ce que réalise Qualcomm avec ses puces Snapdragon pour Android. L’avantage est une meilleure vitesse de transmission du modem et une plus grande efficacité énergétique. Pour parvenir à ses fins, il a notamment débauché l’ancien vice-président de l’ingénierie de Qualcomm, Esin Terzioglu, qui serait depuis 2017 en charge du développement du modem 5G d’Apple. En définitive, les premiers iPhone utilisant un modem 5G Apple ne devraient pas arriver avant 2022 ou 2023.

Source : Fast Company



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
iphone 12 bords plats fragiles
iPhone 12 : les tranches plates façon iPhone 5 s’abîment facilement

Avec l’iPhone 12, Apple inaugure un nouveau design similaire à celui de l’iPhone 5. On retrouve notamment des tranches plates et anguleuses en aluminium. Malheureusement, ces bords s’abîment un peu trop facilement, comme le montrent des photos apparues sur les…

Test iPhone 12
Test Apple iPhone 12 : le digne héritier

Coincé entre l’iPhone 12 Mini et la gamme Pro, l’iPhone 12 pourrait-il créer la surprise en offrant au final le meilleur compromis ? Ou au contraire est-ce un modèle sans saveur particulière qui aura du mal à trouver sa place ? En…