iPhone 6: après seulement deux ans l’écran est inutilisable à cause d’une puce obsolète

Maj. le 25 octobre 2018 à 10 h 14 min

L’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus auront bientôt deux ans. On ne peut donc pas dire que ce sont de vieux smartphones. Mais visiblement, Apple voit les choses autrement. Ainsi, de nombreux utilisateurs se plaignent de voir leur écran d’iPhone 6 ou 6 Plus ne plus fonctionner. En cause, une puce qui devient obsolète dans les deux ans.

apple iphone baisse ventes 2016

L’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus n’ont pas connu une commercialisation tranquille. Dans les premiers mois, le plus grand des deux modèles a été au coeur d’une polémique baptisée « Bendgate ». Pour ceux qui n’auraient pas suivi, l’iPhone 6 Plus se pliait en deux lors d’une pression trop forte ou lorsqu’il se trouvait dans la poche arrière de l’utilisateur.

Presque deux ans plus tard, c’est une autre polémique qui entoure les deux produits. En effet, de plus en plus d’utilisateurs se plaignent de voir apparaître une barre grise sur le haut de leur écran, barre qui les empêche d’utiliser leur smartphone.

Dès lors qu’elle apparaît, soit l’écran ne répond plus du tout soit il répond très mal aux doigts. Quoi qu’il en soit, dès que la barre grise est visible, l’iPhone est inutilisable. Si au début on pensait à un phénomène isolé, il s’avère qu’aujourd’hui de plus en plus d’utilisateurs s’en plaignent. A tel point qu’Apple a expliqué connaître le problème.

Après plusieurs tests, il semblerait que la cause de ce défaut soit une puce qui prend en charge la partie tactile de l’écran. Cette dernière est en fait soudée à la carte mère de l’iPhone. Le problème, c’est que cette puce a une durée de vie très limitée et qu’elle provoque assez rapidement des dysfonctionnements. Mais ce n’est pas le pire dans cette histoire.

En effet, face à ce problème de taille, Apple aurait pu prendre en charge un remplacement ou une réparation des iPhone qui ne fonctionnent plus. Mais il ne faut pas rêver. Les utilisateurs victimes de ce problème ont deux solutions. Soit remplacer leur iPhone par un autre modèle, à leurs frais évidemment, et un iPhone 7 de préférence.

Soit trouver un réparateur capable de remplacer cette puce, et ils ne doivent pas courir les rues. On précise que remplacer l’écran ne sert à rien puisqu’il s’agit bien d’une puce qui est responsable du dysfonctionnement.

Obsolescence programmée quand tu nous tiens

Evidemment, on voit déjà venir la polémique autour de ce problème. Et quelque part, ce serait bien mérité. Parce qu’Apple connait le souci mais refuse de prendre les iPhone  en charge, qu’il s’agisse d’une réparation ou d’un remplacement.

On est face à un cas typique d’obsolescence programmée. Remplacer un iPhone à cause d’une puce dont la durée de vie limitée est connue au départ par la marque a de quoi créer un scandale.

Pour ceux qui suivent l’actualité high-tech depuis plusieurs années, ce procédé est un grand classique du marché des TV. A une certaine époque, Samsung avait été au coeur d’une polémique du même genre concernant ses TV.

En effet, le coréen intégrait une toute petite pièce à ses TV qui avaient une durée de vie extrêmement limitée mais suffisamment pour dépasser un tout petit peu la période de garantie. Cette petite pièce empêchait la télévision de s’allumer.

Les clients qui ramenaient leur TV se retrouvaient devant des responsables de SAV qui ne pouvaient que leur conseiller de changer de téléviseur. Jusqu’à ce que certains s’aperçoivent de la supercherie et proposent de remplacer cette petite pièce. Samsung et Apple champions de l’obsolescence vous dites ?

On est clairement face à cette situation d’obsolescence programmée, pour la première fois dans l’univers du smartphone. Apple ne devrait pas échapper à la polémique. Reste à voir maintenant si la justice ne s’en mêlera pas, car les autorités ont redoublé d’efforts dans la lutte contre cette obsolescence programmée.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple efface par erreur tous les mails d’un client, il porte plainte

Apple a perdu 4 années de mails à cause d’une mauvaise manipulation, témoigne un client du Val-d’Oise. Lésé par l’erreur d’un technicien, l’homme a décidé de porter plainte contre la marque californienne et réclame des dédommagements.  « J’ai suivi les…