iPhone 13 : le SoC A15 Bionic explose le Snapdragon 898 de Qualcomm et l’Exynos 2200 de Samsung

 

L'iPhone 13 s'impose comme le plus puissant smartphone du marché. Grâce à un SoC A15 Bionic gravé en 5nm+, le flagship d'Apple dépasse la concurrence Android. Dans un benchmark, il s'avère que le chipset est largement plus puissant que le Snapdragon 898 de Qualcomm et l'Exynos 2200 de Samsung. 

iPhone 13
Crédit : Apple

Quelques jours après la keynote de présentation d'Apple, des benchmarks d'un iPhone 13 sont apparus dans la base de données de Geekbench. Au vu de la quantité de mémoire vive intégrée au smartphone (6 Go), il s'agit vraisemblablement d'un iPhone 13 Pro ou d'un iPhone 13 Pro Max, les deux éditions les plus haut de gamme.

Ces benchmarks offrent un premier aperçu des performances réelles du SoC A15 Bionic. Lors de la keynote, Apple a assuré, sans divulguer de détails, que le chipset est 50 % plus performant que ceux de la concurrence Android grâce à 15 milliards de transistors et un CPU 6 cœurs. “La puce A15 Bionic est la plus rapide au monde sur smartphone”, vante d'ailleurs Apple sur son site web.

Grâce au SoC A15 Bionic, l'iPhone 13 surpasse la concurrence Android

Le géant de Cupertino n'a pas exagéré. Sur Geekbench, le SoC A15 Bionic grimpe à 1 738 points en single-core et à 4766 points en multicore. Dans un second benchmark apparu dans la base de données, le chipset affiche 1734 points en single core et 4818 points en multicore. Le score single core est à peu près 10% plus élevé que celui du SoC A14 Bionic des iPhone 12, qui était déjà le chipset le plus puissant du marché.

Comme on s'y attendait, le SoC A15 Bionic développé par Apple surpasse largement les chipsets haut de gamme mis au point pour la concurrence Android, dont les futurs Snapdragon 898 de Qualcomm et l'Exynos 2200 développé par Samsung. Sur Geekbench, le prochain SoC haut de gamme de Qualcomm ne dépasse pas 720 points en single core et 1 919 points en multicore. Attendu en décembre prochain, le chipset devrait alimenter la plupart des smartphones Android haut de gamme du marché en 2022.

De son côté, le SoC Exyos 2200 monte à 1 073 points en single core et à 3 398 points en multicore. Aux dernières nouvelles, le SoC de Samsung devrait alimenter les smartphones de la gamme des Galaxy S22, qui sont attendus en janvier. Les deux processeurs sont donc loin des performances affichées par le SoC A15 Bionic. Néanmoins, il faudra attendre les benchmarks réalisés lors de la sortie pour déterminer l'étendue réelle des performances des puces de Qualcomm et Samsung.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !