iPhone 12 : le chargeur Magsafe inquiète les cardiologues, il peut désactiver les pacemakers

 

Le chargeur MagSafe de l'iPhone peut-il représenter un risque pour les personnes cardiaques porteuses d'un pacemaker ? La réponse est oui, d'après une étude de la revue médicale HearthRythm. 

iphone pacemaker
Crédits : Pixabay & Apple

Lors de sa présentation en octobre 2020, l'iPhone 12 a fait sensation notamment d'un nouveau chargeur sans fil : le MagSafe. Cet accessoire se fixe directement au smartphone et, grâce à des aimants, maintient l'appareil dans l'axe pour optimiser la recharge. Le dernier smartphone d'Apple est lui aussi équipé d'aimants et de composants qui émettent des champs électromagnétiques pour pouvoir utiliser MagSafe.

De fait, le corps médical a rapidement fait savoir ses inquiétudes concernant les risques d'interférences magnétiques entre l'iPhone 12, le MagSafe et les stimulateurs cardiaques, plus connus sous le nom de pacemaker. Des craintes légitimes, sachant que le MagSafe a posé plusieurs problèmes après son lancement, notamment en démagnétisant les cartes de crédit de plusieurs utilisateurs.

Les aimants, principal danger pour les pacemakers

Or, Heart Rythm, une revue médicale spécialisée dans l'arythmie cardiaque a décidé de se pencher sur le sujet et vient de publier sa première étude ce jeudi 14 janvier 2021. Autant dire que les craintes de nombreux cardiologues étaient fondées. Vous le savez peut-être, mais les stimulateurs cardiaques contiennent un interrupteur intégré qui peut réagir aux champs électromagnétiques extérieurs.

Lorsqu'un aimant est tenu suffisamment près d'un pacemaker, ce dernier peut tout simplement se désactiver. Il suffit pour cela que le champ magnétique soit supérieur à 10 Gauss. Pour vous donner un ordre d'idée, le champ magnétique d'une IRM est situé entre 15 000 et 30 000 Gauss.

iphone pacemaker
Crédits : Heart Rythm

Le pacemaker s'arrête à l'approche d'un iPhone 12

Partant de ce constat, les équipes de Heart Rythm ont effectué un test sur un patient équipé d'un pacemaker MedTronic, une marque spécialisée dans la fabrication d'appareils médicaux. Une fois l'iPhone 12 déposé sur la poitrine du patient et à proximité du pacemaker, Heart Rythm a constaté un arrêt complet de l'appareil, et ce durant toute la durée du test.

Avec cette étude, Heart Rythm assure “soulever une question importante de santé publique concernant les iPhone 12 qui peuvent potentiellement inhiber les stimulateurs cardiaques des patients, notamment en portant le smartphone dans les poches supérieures. Des études contemporaines ont montré un risque minimal d'interférences électromagnétiques avec les stimulateurs cardiaques et les smartphones sans matrice magnétique [….] Les fabricants de dispositifs médicaux et les médecins doivent rester vigilants et informer les patients de cette interaction importante entre l'iPhone 12 et d'autres appareils (ndrl : en l'occurrence le MagSafe) et leur stimulateur cardiaque”, conclut Heart Rythm.

Source : Heart Rythm



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !