iPhone 12 : le chargeur MagSafe est dangereux pour les pacemakers selon cette étude

 

Une nouvelle étude confirme les risques que représente le chargeur MagSafe d'Apple pour les pacemakers et d'autres appareils de stimulation cardiaque. 

apple magsafe
Crédits : Apple

Nous vous en parlions déjà en janvier 2021. À cette époque, la revue médicale HeartRythm publiait une étude qui confirmait que le chargeur MagSafe représente bel et bien un risque pour les personnes porteuses d'un pacemaker. En effet, les aimants et les composants que contient l'iPhone 12 pour utiliser MagSafe peuvent créer des interférences magnétiques avec les stimulateurs cardiaques.

Et provoquer ainsi l'arrêt complet des appareils. Mettant par la même occasion la vie des patients en danger. En février 2021, rebelote. Une autre étude confirme que les chargeurs MagSafe sont dangereux pour les pacemakers. Or, c'est désormais au tour de l'American Heart Association de publier un nouveau rapport sur le sujet. 

Sans surprise, les conclusions de l'association sont similaires aux deux précédentes études : “Notre étude démontre que le mode de réversion magnétique peut être déclenché lorsqu'un iPhone 12 Pro Max est placé directement sur la peau au-dessus d'un dispositif cardiaque implantable et a donc le potentiel d'inhiber les fonctionnalités essentielles de ces appareils qui sauvent des vies”, indiquent les auteurs du rapport publié dans le journal de l'American Heart Association.

À lire également : iPhone 12 : le chargeur sans fil Magsafe enchaîne les problèmes

Le MagSafe provoque des interférences dans tous les cas

Les tests effectués ont consisté à placer un iPhone 12 Pro Max à proximité immédiate d'une série de 11 stimulateurs cardiaques et défibrillateurs différents. Certains appareils étaient donc déjà implantés dans des patients et d'autres non. Le degré d'interférence a évidemment varié selon les tests, mais tous les appareils ont été affectés par des interférences magnétiques.

Selon les données récoltées, “l'iPhone 12 Pro Max a pu déclencher le mode de réversion magnétique à une distance allant jusqu'à 1,5 cm. Notre série de cas a plusieurs implications cliniques. Les gens mettent souvent leurs smartphones dans une poche située à la poitrine, qui peut-être à proximité des CIED (les dispositifs électroniques cardiaques implantables). Cela peut conduire à une stimulation asynchrone ou à la désactivation des thérapies antitachycardiques”. 

Les auteurs de l'étude recommandent des analyses approfondies. Ils invitent également les patients cardiaques qui utilisent n'importe quel smartphone de consulter un cardiologue pour obtenir des conseils sur les comportements à adopter. Pour rappel, Apple a mis à jour la page de l'assistance du MagSafe pour recommander aux utilisateurs cardiaques de tenir l'iPhone 12 à une distance d'au moins 15 centimètres.

Source : Journal of the American Heart Association



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !