iPhone 12 : la 5G de Qualcomm rendrait le smartphone trop épais

Maj. le 1 avril 2020 à 15 h 56 min

L’iPhone 12 pourrait être légèrement plus épais que ne le voudrait Apple, à cause des antennes 5G fournies par Qualcomm. La prochaine génération d’iPhone utilisera en effet la plateforme modem X55 pour assurer la connectivité 5G. La firme travaillerait également sur son propre design d’antennes. 

iPhone 12

Ne vous étonnez pas si l’iPhone 12 vous paraît un peu plus épais que les générations précédentes : la cause serait à aller chercher du côté de la 5G et des modules d’antennes compatibles avec la plateforme Snapdragon X55 de Qualcomm qui équipera les prochains iPhone 12. A en croire une source anonyme citée par Fast Company, le module d’antennes de Qualcomm ne plairait pas en l’état à Apple, qui développe une variante avec son propre design d’antennes pour pouvoir choisir au dernier moment lequel entrera en production.

Le problème, c’est que concevoir des antennes est loin d’être simple. La technologie 5G, dont le signal est directionnel et fonctionne à plus haute fréquence, rend les marges de tolérance, la qualité de fabrication et le design de ces antennes particulièrement complexe pour garantir une réception optimale. Les prochains iPhone utiliseront des antennes high-tech, appelées antennes réseau à commande de phase (ou phase array antennas en anglais). Ces dernières ont deux parties dont l’interaction produit le signal.

Apple ne veut pas trop de technologies Qualcomm dans ses prochains iPhone

Cette méthode permet de réorienter électriquement le signal dans une direction précise sans qu’aucune partie mobile ne soit nécessaire. Le modem et le module d’antennes doivent ainsi travailler parfaitement ensemble pour que le signal fonctionne. Et le fait que Apple souhaite concevoir ses propres antennes peut potentiellement introduire des défauts dans la captation du signal, par rapport à la solution clé-en-main de Qualcomm.

Or, à en croire Fast Company, la vraie raison de ce choix n’apparait que lorsque l’on sait que les relations d’Apple et de Qualcomm n’ont pas toujours été au beau fixe. Les deux firmes sont longtemps restées en conflit – Apple reprochant à Qualcomm de lui facturer des royalties indues en plus des composants. Les deux firmes ont entre-temps réussi à arrondir les angles par nécessité, Apple ayant cruellement besoin de certaines technologies Qualcomm.

Lire également : 5G – 12% des smartphones vendus en 2020 seront compatibles

Mais le ressenti persiste et la firme semble tout faire pour utiliser le moins de composants Qualcomm possible. Dans tous les cas, Apple devrait arrêter définitivement cette décision d’ingénierie avant l’été – début de la production de masse oblige – en vue de la présentation des iPhone 12 en septembre. Relevons par ailleurs qu’Apple a racheté une division d’Intel spécialisée dans la 5G.

Source : Fast Company



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 12 (2020) : date de sortie, prix, fiche technique, tout savoir

Les iPhone 12 seront dévoilés dans le courant du mois de septembre 2020. Cette année,  Apple va dévoiler 4 variantes différentes compatibles avec la 5G. Date de sortie, prix, fiche technique, voici tout ce que l’on sait à ce stade des prochains iPhone.  Les…