iPhone 12 : il se fait voler son smartphone, Apple doit payer des indemnités

 

Un utilisateur brésilien, propriétaire d'un iPhone 12, a remporté son procès contre Apple. Après le vol de son smartphone, il a accusé la marque à la pomme de ne pas offrir de systèmes de sécurité suffisamment robustes pour empêcher d'accéder à l'appareil. Le tribunal de l'État d'Espiroto Santo lui a donné raison.

vol iphone 12 bresil
Crédits : Unsplash

Alors que des étudiants ont récemment porté plainte contre Apple pour avoir retiré le chargeur de la boite des iPhone, la marque à la pomme vient de subir un nouveau revers judiciaire au Brésil. En effet, un utilisateur vient de remporter son procès contre la firme de Mountain View. Ce consommateur, avocat de profession, s'est fait volé son iPhone 12 dans les rues de São Paulo en juin 2021.

Malheureusement pour lui, le criminel est rapidement parvenu à outrepasser le déverrouillage de l'appareil, à changer l'Apple ID de l'utilisateur, et à désactiver la fonctionnalité Find my Phone. Sans surprise, l'agresseur ne s'est pas fait prier pour multiplier les transactions financières, les moyens de paiement de l'utilisateur étant sauvegardés sur son téléphone.

Après cette affaire, la victime a décidé de porter plainte contre Apple. À ses yeux, il est inconcevable et inacceptable qu'un smartphone vendu 5699 réal brésiliens, soit 892 €, n'offre pas “le minimum” en termes de sécurité, puisque l'appareil peut être déverrouillé à l'aide d'un simple de mot de passe et d'une identification par biométrie faciale via Face ID, une technologie que l'on peut tromper facilement selon lui.

Apple est responsable aux yeux de la justice brésilienne

Contre toute-attente, le tribunal de l'État d'Espiroto Santo s'est rangé du côté du plaignant, arguant que les faits démontrent la fragilité du système d'exploitation de l'appareil puisque toutes les fonctionnalités modifiées par les criminels nécessitaient seulement l'utilisation d'un mot de passe. Pour la cour, il est clair que les malfaiteurs n'ont éprouvé aucune difficulté pour accéder aux données personnelles et aux moyens de paiement de la victime.

En outre, la cour a également évoqué le préjudice moral causé à l’utilisateur, en soulignant que l'incident “allait au-delà du simple ennui”, étant donné que les transactions effectuées illégalement “ont sans doute causé des troubles, de l'anxiété et de l'appréhension” jusqu'à ce que l'établissement bancaire du plaignant se décide à le rembourser intégralement. Pour ces multiples raisons, Apple a été condamné à verser 5000 real brésiliens (782,5 €), soit quasiment le prix de l'iPhone 12 au Brésil. Contacté par nos confrères de ZDNet, la marque à la pomme n'a pas souhaité s'exprimer sur cette décision de justice.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !