iOS 14.5 : Apple ajoute plus de pub dans l’App Store

 

L’App Store se dote d’un nouvel espace publicitaire. Les développeurs peuvent désormais réserver un emplacement directement dans l’onglet Rechercher, sans avoir à passer par une recherche de l’utilisateur. Cette décision promet d’être controversée au vu du contexte des mesures de restrictions du pistage imposées par iOS 14.5.

Apple App Store
Crédits : Unsplash

La semaine dernière, Apple a déployé iOS 14.5 et, avec la mise à jour, ses nouvelles mesures d’anti-pistage publicitaire. La firme de Cupertino a alors confirmé sa position envers la collecte de données personnelles, notamment à des fins de promotion. Une position qui n’a par ailleurs pas plu à tout le monde, les applications devant désormais demander la permission à l’utilisateur de suivre son activité.

Toutefois, cela n’empêche pas Apple de s’appuyer sur la publicité pour générer des revenus, comme le montre le nouvel espace de promotion apparu dans l’App Store. Alors que, jusqu’à maintenant, il fallait effectuer une recherche avant de tomber sur un contenu sponsorisé, ce dernier peut dorénavant se trouver directement dans l’onglet Rechercher.

Sur le même sujet : iPhone — comment empêcher Facebook de vous pister avec iOS 14.5 ?

Un nouvel espace publicitaire dans l’App Store

C’est donc deux fois plus de publicités auxquelles sont maintenant confrontés les utilisateurs. Ironiquement, Facebook avait prévu une telle stratégie de la part d’Apple. « Les politiques d’Apple ne laissent que des options très limitées aux développeurs d’applications pour trouver des clients via une publicité efficace. Bien entendu, les offres publicitaires d’Apple en font partie », avait alors déclaré le réseau social, qui menace de devenir payant suite aux nouvelles mesures d’iOS 14.5.

« Le timing est logique », estime Jamie MacEwan, expert chez Enders Analysis. « Apple anticipe probablement une hausse de la demande d’exposition sur l’App Store. Les changements en matière de confidentialité sur iOS ont rendu les autres options moins attrayantes ». En effet, les publicités sur des sites et applications tiers s’avèrent moins efficaces, tandis que les développeurs se doivent de maximiser la rentabilité de leur investissement.

« Au fur et à mesure que son activité publicitaire se développe, Apple devra s’assurer qu’il respecte à la lettre le consentement sur la confidentialité » ajoute Hamie MacEwan. La nouvelle risque en effet de faire grincer quelques dents. On estime qu’à l’heure actuelle, Apple touche environ 2 milliards de dollars par an grâce à la publicité. Au même moment, Tim Cook continue de critiquer les géants de la tech qui monétisent les données personnelles de leurs utilisateurs.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !