Internet : le gouvernement veut former 13 millions de Français exclus du numérique

Internet et l’informatique, 13 millions de Français en sont encore considérés comme exclus en 2018. Une situation que souhaite faire évoluer le gouvernement, qui veut leur proposer une formation pour rattraper leur retard. Un investissement de 75 à 100 millions d’euros sur plusieurs années a été évoqué par Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique. 

formation numerique

Le gouvernement a réaffirmé son ambition de s’occuper des Français qui sont considérés comme étant éloignés du numérique et de l’informatique. Dans Ouest-France, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique, a expliqué que l’État allait investir entre 75 et 100 millions d’euros pour la formation de 13 millions de Français, à raison de 1,5 million d’individus par an.

Internet : investissement de 75 à 100 millions d’euros pour la formation de 13 millions de Français exclus du numérique

« Nous sommes confrontés à une double fracture numérique », constate Mounir Mahjoubi. « Celle qui concerne d’abord l’accessibilité avec l’internet mobile et l’internet à très haut débit. L’État va investir à hauteur de 3 milliards d’euros auprès des opérateurs sur les réseaux mobiles. Il faut avancer sur cette question de zones blanches » a-t-il fait savoir. Le gouvernement n’a donc pas renoncé aux objectifs du Plan Très Haut Débit, qui prévoit une aide financière pour aider les foyers à la payer la 4G fixe en cas d’absence de disponibilité de la fibre.

Mais l’accès à internet n’est pas le seul enjeu. « Nous nous apercevons que 20 % des Français ne savent pas utiliser les outils numériques. Quand on cherche un emploi, c’est plus long d’un mois si on n’utilise pas internet. Quand on achète des produits, on les paie plus cher », a-t-il indiqué au quotidien. Une forme d’inégalité que souhaite donc réduire le gouvernement. En juin 2018, une étude nous apprenait que près d’un quart des Français sont « illettrés du numérique ». Autre chiffre marquant, 32% des sondés déclaraient avoir renoncé à faire quelque chose parce qu’il fallait le faire par internet lors des 12 derniers mois.

Le secrétaire d’État chargé du numérique a donné quelques détails sur la forme du dispositif qui sera mis en place. Il s’agira d’un « pass numérique avec de 10 à 20 heures de formation », explique-t-il. Celui-ci aura une valeur de 50 à 100 euros et sera distribué notamment par Pôle emploi, la CAF et l’assurance maladie. Mais les communes, agglomérations et départements pourront également fournir ces fameux pass. Une proposition déjà plus concrète que la promesse de former les 13 millions d’exclus du numérique lancée par le gouvernement en décembre 2017.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dark web : les dealers se mettent eux aussi au Black Friday

Les dealers se mettent eux aussi au Black Friday sur le dark web. Les cybercriminels profitent de cet événement commercial pour vendre leurs produits illicites à prix cassé. La drogue, les cartes de crédit volées, et les logiciels de piratage…

Amazon, eBay et Wish sont accusés de vendre des produits explosifs et mortels

Chargeur qui explose, sèche-cheveux qui s’enflamme… Une association britannique accuse eBay, Amazon et Wish de commercialiser des produits électriques potentiellement mortels. Les géants du e-commerce sont dans le collimateur de l’Electrical Safety First, une association britannique à but non lucratif….

Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…