Intel reconnait un énorme retard sur le 10 nm

Les premiers processeurs d’Intel gravés en 10 nm arriveront finalement cette année, à moins d’un énième report du fondeur qui sent plus que jamais la pression d’AMD avec ses derniers CPU Ryzen 3000. Bob Swan, le nouveau PDG du groupe admet l’important retard sur le 10 nm est imputable aux objectifs de conception trop agressifs de l’entreprise.

Intel

Chez Intel, le passage de la gravure 14 nm au 10 nm s’annonçait comme une simple formalité, tant le fondeur avait démontré une maîtrise dans la miniaturisation de son processus de gravure. Mais de toute son histoire, ce défi technologique a finalement été l’un des plus compliqués à relever. Depuis 2016, Intel a été contraint de repousser l’échéance à plusieurs reprises. Le bout du tunnel semble désormais proche. Ses processeurs gravés en 10 nm sont attendus pour le deuxième semestre de 2019. Bob Swan tire les leçons des erreurs du groupe.

Intel avoue avoir surestimé ses capacités sur la gravure 10 nm

Selon le CEO d’Intel, le retard sur la gravure 10 nm a été causé par « la stratégie trop agressive » du groupe. Le fondeur avait en quelque sorte voulu réitérer ses exploits du passé qui consistaient à miniaturiser sa gravure tous les deux ans. Cette ambition « était en quelque sorte une fonction de ce que nous avons pu faire dans le passé » explique Bob Swan. « Ceci était fondamentalement un défi à relever à un moment où cela devenait de plus en plus difficile, nous nous sommes fixés un objectif de plus en plus agressif. Finalement, cela nous a pris plus de temps ».

Lire égalementIntel Comet Lake, les prix et caractéristiques des CPU 10ème génération auraient fuité

Dans un récent mémo interne, Intel a avoué avoir été surpris par les progrès d’AMD et il y a de quoi. Les derniers processeurs Ryzen 3000 du fondeur de Santa Clara bénéficient de l’architecture ZEN 2 et d’une gravure 7 nm, ce qui lui permet de proposer plus de puissance pour un TDP moindre. Pour Intel, l’épilogue de ce long feuilleton est proche. Ses processeurs gravés en 10 nm seront disponibles en quantité suffisante pour les laptops avant la fin de l’année et pour les Desktops d’ici 2020. Malgré les difficultés, le fondeur prend également le risque d’annoncé le 7 nm pour 2021.

Source : ExtremTech

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Intel reconnait un énorme retard sur le 10 nm

Les premiers processeurs d’Intel gravés en 10 nm arriveront finalement cette année, à moins d’un énième report du fondeur qui sent plus que jamais la pression d’AMD avec ses derniers CPU Ryzen 3000. Bob Swan, le nouveau PDG du groupe…