Ikea et Xiaomi s’associent pour développer la maison connectée à bas prix

Ikea et Xiaomi ont annoncé leur alliance pour développer la maison connectée. Xiaomi, connu pour ses smartphones à l’excellent rapport qualité-prix, développe également de nombreux autres produits high-tech.

xiaomi ikea

C’est la première fois qu’Ikea tisse un tel partenariat. Le géant de l’ameublement grand public s’associe au chinois Xiaomi, spécialiste des produits high-tech. C’est en Chine que les deux entreprises ont annoncé leur alliance. En guise de première étape, les lampes connectées du géant suédois deviennent compatibles avec la plateforme Xiaomi Mi Home à partir du 1er décembre 2018.

A peine connu en France du grand public, Xiaomi est pourtant un expert high-tech reconnu. Il est surnommé le « Apple chinois ». Il est également plébiscité par les passionnés de nouvelles technologies. Au delà de ses smartphones à l’excellent rapport qualité-prix, Xiaomi commercialise des rétro-projecteurs, des aspirateurs, des trottinettes électriques, vélos, ou encore des lampes connectées. Le constructeur chinois développe à une vitesse folle les objets connectés qui s’inviteront dans nos maisons de demain.

La maison connectée à bas prix

En s’associant à une entreprise aussi célèbre qu’Ikea, Xiaomi s’invite un peu plus dans les esprits des consommateurs. Pour Ikea, c’est l’assurance de préparer la prochaine révolution : la maison connectée. Le suédois s’est déjà illustré sur ce marché en lançant des objets aussi avancés que des stores connectés par exemple.

Avec le développement de la 5G et la multiplication des objets connectés, la domotique sera une étape importante dans l’évolution technologique. Les géants du secteur en sont conscients et préparent déjà l’avenir. Les enceintes connectées se développent vite afin de devenir le noyau central de la maison. Les objets connectés (lampes, prises, Chromecast etc.) se multiplient.

Il est déjà possible de contrôler sa maison par la voix, depuis son smartphone, sa tablette. On peut même tout automatiser simplement depuis des applications. Mais certains usages font encore défaut. Et surtout, cela représente un coût. L’alliance entre Ikea et Xiaomi, ouvre la voie à de nouvelles perspectives. Les deux marques ont un but commun : proposer des produits avancés à bas prix. La maison connectée a donc un bel avenir devant elle.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Linky : vous pouvez refuser l’installation du compteur connecté

Linky n’est pas prêt d’équiper tous les foyers français. Les clients qui ne souhaitent pas que le compteur connecté soit installé chez eux sont parfaitement libres de refuser l’accès aux équipes d’Enedis, a tranché le gouvernement. En réaction, le gestionnaire…

IKEA va accélérer le lancement d’objets connectés à petit prix

IKEA vient d’annoncer un coup d’accélérateur sur ses objets connectés – des produits qui jouissent d’un succès grandissant à l’image des ampoules Trådfri et des enceintes Symfonisk grâce à un prix plus doux que la concurrence. Home Smart, sa division…

Ikea Trådfri : les prises connectées sont bientôt compatibles HomeKit !

Les prises connectées Ikea Trådfri seront bientôt compatibles avec HomeKit, l’écosystème domotique d’Apple. La firme suédoise déploie en ce moment une mise à jour à cet effet sur le marché américain. Dans quelques jours, elle sera proposée à tous les utilisateurs européens. On vous explique ce que…

Ikea reporte la sortie de ses stores connectés à aout 2019

Ikea a annoncé l’arrivée de ses stores connectés, intitulés Kadrilj et Fyrtur, pour le mois d’août 2019 dans les magasins. La marque suédoise a en effet décidé de reporter une nouvelle fois la sortie de cette nouvelle gamme en France.  « Hej! Kadrilj et…

Linky : vers une suspension de l’installation des compteurs ?

Une action en justice exigeant la suspension de l’installation des compteur Linky est en cours au tribunal de Paris. Enedis est accusé de récolter et d’exploiter les données personnelles de leurs utilisateurs à des fins autres que le simple suivi énergétique. …