ID.3 : Volkwagen tente de faire oublier l’autonomie exceptionnelle des Tesla avec un record étrange

 

L'ID.3 de Volkswagen n'est certainement pas la meilleure option pour l'autonomie dans les voitures électriques. Ce qui n'a pas empêché Volkswagen d'obtenir un record étrange pour tenter de le faire oublier en faisant rouler le véhicule 20 000 km sur les routes allemandes. 

Volkswagen ID.3
Crédits : Volkswagen

Tesla se porte en ce moment tellement bien qu'il influence (et effraie) la plupart des constructeurs automobiles. Il faut bien se rendre compte que la capitalisation boursière de Tesla représente à ce jour plus de deux fois la capitalisation du 2e plus gros constructeur automobile dans le monde, Toyota (190.31 milliards de dollars). Mais aussi plus de 5 fois celle de Volkswagen (94.20 milliards de dollars) et plus de 10 fois la capitalisation de Honda (48,78 milliards de dollars).

C'est comme si les mastodontes d'hier étaient en train de se muer – toute proportion gardée face à Tesla – en de petits moustiques. Ce qui ne veut pas dire que les architectes de l'industrie automobile d'hier ne redoublent pas d'idées pour rester dans la course. Il y a d'abord un mouvement général pour proposer des motorisations électriques et hybrides chez tous les constructeurs ou presque. Même si on n'a pas forcément encore le même niveau de prestations que Tesla.

Lire également : Elon Musk affirme que Tesla pourrait fusionner avec un constructeur automobile

L'ID.3 de Volkswagen a obtenu un record de conduite un peu étrange

On est en effet encore loin de l'autonomie proposée par ses meilleurs véhicules comme la Tesla Model S Plaid et ses 840 km d'autonomie en une seule charge. Sans parler de la technologie de recharge rapide Supercharge, et des diverses innovations d'aide à la conduite, qui peuvent dès maintenant prendre la forme d'une “Conduite Entière Autonome” là où c'est légal.

Les constructeurs tiers tels que Volkswagen s'appuient sur leur expertise et maîtrise des coûts pour proposer des rapports qualité prix très intéressants sur le segment électrique. C'est le cas de la Volkswagen ID.3. Disponible dès 37.990 € (ID.3 Life) hors bonus écologique et autres abattements et primes, le modèle le moins cher propose 330 km d'autonomie via une batterie 45 kWh.

Elle se recharge soit avec un adaptateur mural 7,2 kW ou un connecteur combo pouvant aller jusqu'à 50 kW (avec le 100 kW en option). Le modèle le plus cher (48.990 €) ID.3 Pro S embarque une batterie 77 kWh pour une autonomie jusqu'à 549 km. Autrement dit, pour avoir une autonomie ne serait-ce que comparable aux Tesla et à une voiture thermique il faut nécessairement opter pour le modèle le plus cher.

Or, le but de la dernière opération marketing de Volkswagen semble justement d'instiller un peu la confusion sur l'autonomie. Le constructeur a en effet payé deux conducteurs pour filer à bord d'une ID.3 sur les routes allemandes pendant deux mois. De quoi “tester les capacités longue distance du drivetrain”. En fait, c'était bien moins excitant dans la réalité. Ils ont simplement fait rouler le véhicule pendant 20.000 km en chargeant le véhicule dès que nécessaire (soit environ 650 fois).

Ce qui a permis à la voiture électrique d'obtenir un “record” qui ne semble pas si incroyable que cela : “la plus longue distance continue parcourue par un véhicule électrique sur route dans un seul pays”.  La voiture en question était une ID.3 Pro S avec la plus forte autonomie. Et cela a quand même permis d'apprendre deux ou trois choses sur la différence entre les promesses de Volkswagen et la réalité.

Sur le papier, ce modèle consomme en effet 15 kWH par 100 km, et dispose d'une autonomie maximale de 549 km. Dans les faits, on est plutôt sur du 19 kWh par 100 km et une autonomie maximale de 420 km. L'ID.3 Pro S sera lancée auprès du grand public début 2021.

Source : Autorevolution



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !