HubblePhone : découvrez les deux immenses écrans flexibles de ce smartphone incroyable en vidéo

 

Mise à jour 1er août 2018 :

L’équipe de Turing vient de nous signaler une confusion au sujet du partenariat avec TCL, reprise par plusieurs sources ayant servi à élaborer cet article. Le HubblePhone ne sera finalement pas construit par le constructeur chinois, mais l’équipe ne donne pas plus de précisions quant à la manière dont Turing compte concrétiser le projet. Nous leur avons posé la question et mettrons à jour cet article dès que nous aurons une réponse.  

Le HubblePhone est un smartphone que la startup Turing compte bien lancer. Extrêmement futuriste, ce smartphone est pratiquement entièrement recouvert par deux splendides et immenses écrans flexibles. La sortie est prévue pour 2020, tout du moins si tout se passe comme prévu…

Le HubblePhone de Turing est un smartphone incroyable que l’on pourrait facilement imaginer rester pour toujours à l’état de concept. Sauf que Turing a bel et bien l’intention de le lancer d’ici 2020. Concrètement ce smartphone, que vous pouvez découvrir dans la vidéo en illustration, se compose de deux immenses écrans OLED flexibles sur un châssis articulé, tantôt comme un clamshell, les téléphones à clapet, ou comme un objet abstrait, déstructuré.

HubblePhone : un smartphone ultra-futuriste qui pourrait sortir dès 2020… si tout se passe comme prévu

Qui lui permet de se comporter presque comme une caméra au poing. Sur l’un des éléments, une protubérance qui sert aussi de charnière, elle-même presque entièrement recouverte par un écran, accueille en effet deux énormes capteurs photo, dont un doté d’un zoom optique x15. On a également quelques informations sur sa fiche technique via DigitalTrends : deux (!!!) SoC Snapdragon 855, un processeur qui n’est même pas encore sur le marché. En outre, Turing assure que son smartphone se connectera à internet en 5G.

Mais pour toute cette technologie de pointe, il va falloir se préparer. Le prix de vente devrait en effet tourner autour de 2700 $, de quoi faire presque passer le Note 9 pour un smartphone d’entrée de gamme ! Et dans tout les cas il faudra être patient, peut être même extrêmement patient : D’abord parce que Turing annonce une date de sortie officielle pour 2020 – août 2020 pour l’Europe. Ensuite parce que Turing n’en est pas à son coup d’essai.

Le tout premier Turing Phone de 2015 avait été plusieurs fois retardé, et la firme avait fini par envoyer des smartphones pas tout à fait aboutis. Il y a eu aussi le Turing Appassionato que l’entreprise a à peine commencé à vendre avant de déclarer faillite et stopper la production. C’est en tout cas plutôt sexy sur le papier… la 3e fois sera-t-elle la bonne à votre avis ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
image1
OPPO Reno4 : la porte d’entrée parfaite vers la 5G

Oppo a récemment lancé une nouvelle série de smartphones, les Reno4 Pro, Reno4 et Reno4 Z. Trois modèles de smartphones compatibles 5G pour profiter des nouveaux usages offerts par la nouvelle génération de réseau mobile.  Pour entrer dans une ère…

oneplus 9E
OnePlus 9 : un modèle 9E au programme, il sortirait début 2021

Le 3e modèle de la série OnePlus 9 s’appellerait le OnePlus 9E, que la firme prévoirait de dévoiler en début d’année prochaine. Difficile encore de savoir dans quelle gamme de prix se situera ce nouveau smartphone, ou s’il sera plus…

oneplus9pro
OnePlus 9 Pro : le design se dévoile dans une nouvelle vidéo

Le site LetsGoDigital et le graphiste Concept Creator ont concocté un superbe rendu vidéo du OnePlus 9 Pro à partir de fichiers CAD attribués au smartphone. L’occasion de découvrir un premier aperçu du design de l’appareil. Déjà hypé par le…

antenne 5G
Huawei banni du Royaume-Uni à partir de septembre 2021

Huawei subit aujourd’hui un nouveau coup dur. La société chinoise a en effet été bannie du Royaume-Uni. Il lui sera donc impossible d’installer de nouvelles antennes 4G ou 5G dans le pays. Une décision attendue, Huawei étant dans le collimateur…