Huawei travaillerait sur un smartphone borderless pour contrer le Xiaomi Mi Mix

 

Xiaomi a réussi un coup énorme en cette fin d'année : lancer une mode, et ce avant tous ses concurrents. Avec le Xiaomi Mi Mix, il a prouvé que le smartphone borderless était possible, avec quelques concessions toutefois. Un coup fort faisant que ses concurrents doivent le rattraper, et c'est bien ce qu'a prévu de faire Huawei qui serait lui aussi à la conception d'un tel appareil.

Huawei veut hisser ses smartphones dans le top 3 des constructeurs

Arriver à percer sur le marché des smartphones, particulièrement sur la scène internationale et en 2016, relève presque de l'impossible. Les grands industriels sont si installés qu'il est presque inconcevable de pouvoir les déloger désormais.

Ce qu'il faut pour cela est une idée. Une idée importante, qui se matérialise sous la forme d'un produit unique en son genre. C'est le pari qu'a fait Xiaomi sur cette fin d'année, en dévoilant le Xiao Mi Mix dont l'écran est presque intégralement borderless.

De quoi faire saliver les consommateurs et se donner une grande avance sur ses concurrents. Mais Huawei ne le laisserait pas faire, selon une nouvelle fuite découverte sur Weibo. En effet, le constructeur chinois serait lui aussi au travail sur un nouveau concept.

Et ce concept serait de disposer d'un smartphone à l'écran incurvé sur les 4 bords, totalement borderless. Difficile d'imaginer comment celui-ci se matérialiserait naturellement, puisqu'il ne disposerait d'aucune place pour une caméra frontale ou même un capteur de proximité/lumière ambiante.

On sent toutefois que Xiaomi a su bousculer ses compétiteurs, qui tous s'empressent de chercher leur propre concept de smartphone borderless. C'est notamment le cas de Meizu, un autre concurrent chinois, qui développe lui aussi un téléphone de la sorte.

Cette nouvelle mode risque bien de prendre par surprise l'année 2017, tant elle semble ringardiser le mobile traditionnel avec des concepts semblant plus novateurs qu'un simple redesign pour le commun des mortels.  Et cette nouvelle mouvance a été lancée par Xiaomi, constructeur chinois qui avait pourtant comme réputation de copier plus que d'innover. Belle ironie !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
harmonyos huawei beta smartphone
Huawei affirme que HarmonyOS n’est pas une copie d’Android et iOS

HarmonyOS n’est pas une vulgaire copie d’Android et iOS, assure Huawei. De même, le groupe chinois affirme que son système d’exploitation n’est pas seulement un moyen de contourner les sanctions américaines. Entièrement modulaire, l’OS ne s’adresse pas qu’aux smartphones, mais à…

EqruHowXcAE4 id
Kirin 9010 : Huawei travaillerait sur un processeur gravé en 3 nm

Huawei serait en train de travailler sur sa prochaine génération de processeur Kirin, qui serait gravée en 3 nm. Une information qui vient d’un leakeur connu, mais qui pose tout de même quelques questions, Huawei ne pouvant plus travailler avec…

emui 11 mise jour mate 20 huawei
EMUI 11 : Huawei déploie la mise à jour sur 14 nouveaux smartphones

EMUI 11 débarque dès maintenant sur 14 nouveaux smartphones Huawei et Honor. Malgré les sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois poursuit inlassablement le déploiement de sa dernière surcouche Android en version finale et stable. On vous explique comment installer le firmware…

harmonyos
HarmonyOS 2.0 : voici les smartphones compatibles et comment rejoindre la bêta

Huawei a lancé la première bêta de HarmonyOS 2.0 son alternative à Android en décembre 2020. Seule une poignée de modèles de smartphones et tablettes très récents sont pour l’heure compatibles. Le système d’exploitation semble tout faire pour ressembler à Android, jusqu’au niveau…

Huawei Mate 40 Pro 01
Huawei veut proposer Harmony OS sur d’autres smartphones

Huawei développe son propre système d’exploitation sur ses smartphones afin de contourner l’embargo imposé par Donald Trump en 2019. Richard Yu, le PDG de la marque, a déclaré que les autres constructeurs chinois pourraient également utiliser ce nouvel OS s’ils…