Huawei pourrait tout miser sur les logiciels pour sortir des sanctions américaines

 

Le fondateur de Huawei Ren Zhengfei estime dans un mémo interne que les logiciels représentent l'avenir de Huawei, étant donné que ce domaine est hors de contrôle des américains. Les capacités de production matérielles de Huawei restent très impactées par les sanctions et l'administration Biden ne donne pas l'impression que la situation est sur le point de changer. 

Ren Zhengfei
Crédits : Twitter

Le fondateur de Huawei est revenu dans un mémo interne sur les sanctions américaines. Et le moins que l'on puisse dire c'est que tout indique que l'entreprise est sur le point de vivre sa transformation la plus profonde depuis sa création.

Ren Zhengfei y affirme, entre autres, que Huawei devrait mettre toute son énergie sur ce qui à trait au logiciel, car cette industrie est “hors du contrôle américain et nous pouvons jouir de plus d'indépendance et d'autonomie”.

Ren Zhengfei estime que Huawei devrait tout miser sur les logiciels

Les sanctions américaines restent en place malgré l'arrivée de l'administration Biden et rien n'indique que la situation est sur le point de changer. Elles impactent très durement la production.

De nombreux fournisseurs n'ont en effet plus le droit d'entretenir de relations avec Huawei s'ils veulent garder accès aux technologies américaines. Huawei s'était bien constitué un stock de composants avant la mise en place des sanctions.

Mais les réserves sont limitées, et le constructeur ne pourra dans tous les cas pas poursuivre éternellement ses activités de la sorte. Pour ne rien arranger, Huawei n'a également plus le droit de préinstaller les applications de la suite Google.

Refus des standards américains

Ce qui rend les smartphones de la firme moins attractifs auprès des consommateurs américains et européens – et plus largement à l'extérieur des frontières chinoises. Du coup, Ren Zhengfei recommande de mettre les moyens sur HarmonyOS et d'autres projets prometteurs comme MindSpore, sa plateforme d'intelligence artificielle dans le cloud.

Et de lancer avec aplomb : une fois que nous dominerons l'Europe, l'Asie-pacifique et l'Afrique, si les standards américains ne nous correspondent pas et que nous ne pouvons pas entrer sur le marché américain, alors les [standards] américains ne pourront pas entrer sur notre territoire“.

Lire également : Huawei – la part de marché de la firme réduite de moitié en Chine, rien ne va plus !

Pensez-vous que Huawei peut réussir sa transformation en un immense éditeur de solutions logicielles ? Partagez votre avis dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !