Huawei explique comment il profite de son sursis de 90 jours

Huawei reste en rapport avec Google, malgré les mesures américaines. A en croire de nouvelles déclarations de Ren Zhengfei à la presse chinoises, les deux firmes profitent du délai accordé par la Maison Blanche notamment pour discuter de possibles recours en justice contre le décret présidentiel qui exclut Huawei du marché américain. Et souligne que le délai accordé par les Etats-Unis est l'occasion de renforcer son stock de composants stratégiques.  

Huawei Etats-Unis

Habituellement le patron de Huawei, Ren Zhengfei, est un homme d'affaires discret, qui accorde peu d'interviews. Mais depuis lundi 20 mai 2019, les déclarations du patron de Huawei se multiplient. Pour cause, la mise en place de sanctions américaines qui empêchent désormais le constructeur chinois de profiter de technologies américaines ou de vendre ses produits et services aux Etats-Unis.

Lire également : Huawei exclu du marché américain et d'Android – le point sur la situation

Huawei discute avec Google

“Google est une bonne entreprise et une entreprise hautement responsable. Google et Huawei sont en discussion pour chercher une réponse” aux décisions américaines, a ainsi déclaré Ren Zhengfei dans une interview citée par Challenges. Le PDG de Huawei montre ainsi que les liens entre sa firme et ses partenaires américains ne sont pas rompus, quelle que soient les décisions de la Maison Blanche.

D'ailleurs l'agence de presse Xinhua précise que la teneur des discussions entre Huawei et Google porte entre autres sur des recours [légaux] possibles – autrement dit dans quelle mesure Huawei peut faire annuler le décret signé par Donald Trump. Ce qui ne serait pas, du reste, une première : il y a au moins un précédent. Dès son arrivée à la Maison Blanche, le président des Etats-Unis avait en effet tenté de réduire drastiquement l'entrée sur le territoire de ressortissants issus d'une liste de pays via un décret.

Huawei renforce son stock de composants stratégiques

Décret qui s'est retrouvé rapidement invalidé par la justice. Néanmoins, il semble que Washington ait nettement progressé depuis le début du mandat Trump pour donner un peu plus de sens juridique aux décisions parfois peu concertées du chef de l'Etat. Ren Zhenfei avait suggéré dans une autre interview que le délai de 90 jours accordé par les Etats-Unis ne changeait pas vraiment la donne pour Huawei qui s'était préparé à ces mesures – il ajoute désormais que son entreprise en profitera pour renforcer ses stocks stratégiques.

Sur le même sujet : Huawei récupère sa licence Android pour 90 jours !

Ren Zhengfei explique ainsi à Xinhua que “tant que le gouvernement américain autorise les sociétés américaines à exporter des composants, Huawei continuera à en acheter tout en poursuivant sa propre recherche et développement”. Et le responsable d'enfoncer le clou : “Huawei s'est préparé pour les situations extrêmes, avant même le Nouvel An lunaire chinois”. 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mate-40-Huawei-4-variantes
Huawei Mate 40 : sa sortie serait repoussée à 2021 en Europe

La gamme des Mate 40 de Huawei ne serait pas commercialisée en Europe cette année. Le fabricant chinois envisagerait de la réserver dans un premier temps au marché chinois, avant de l’ouvrir au marché international, mais pas avant 2021. Si…

harmonyos
HarmonyOS sera compatible avec tous les smartphones sous EMUI 11

Huawei vient de révéler que tous les smartphones compatibles avec EMUI 11 bénéficieront de la mise à jour vers HarmonyOS lorsque cette dernière sera disponible. Une quarantaine de smartphones Huawei et certains smartphones Honor seront ainsi éligibles. HarmonyOS 2.0, l’alternative…

huawei-emui-101-39-smartphones-mise-jour
Huawei ne produirait que 50 millions de smartphones en 2021

Huawei se prépare à un effondrement colossal de ses ventes de smartphones dans le monde. Privé de licence Android et incapable de fabriquer des puces Kirin sans TSMC, le constructeur chinois ne produirait que 50 millions de smartphones en 2021.   D’après…

huawei
Huawei lancera un smartphone sous HarmonyOS dès 2021

Le président Huawei Richard Yu affirme que le premier smartphone sous HarmonyOS sera lancé dès 2021. Le nouveau système d’exploitation devrait, au passage, être au cœur de la conférence développeurs du constructeur le 10 septembre 2020. D’autres appareils sous HarmonyOS…

huawei-appgallery-tomtom-google-maps
Huawei : l’alternative payante à Google Maps de TomTom est disponible sur AppGallery

Huawei dispose d’une nouvelle alternative à Google Maps sur l’AppGallery, sa boutique d’applications rivale du Play Store. Développée par TomTom, leader mondial des GPS, l’application TomTom Go Navigation propose une expérience similaire à Google Maps. Par contre, ce service de navigation est payant.  Privé…

huawei-usa-5g
Huawei pourrait abandonner le marché du smartphone

Huawei pourrait finir par abandonner le marché du smartphone, estime l’analyste Ming-Chi Kuo. Suite aux sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois devrait en effet voir ses parts de marché s’amenuiser au profit de ses concurrents dans les années à venir.  La…