Huawei explique comment il profite de son sursis de 90 jours

 

Huawei reste en rapport avec Google, malgré les mesures américaines. A en croire de nouvelles déclarations de Ren Zhengfei à la presse chinoises, les deux firmes profitent du délai accordé par la Maison Blanche notamment pour discuter de possibles recours en justice contre le décret présidentiel qui exclut Huawei du marché américain. Et souligne que le délai accordé par les Etats-Unis est l'occasion de renforcer son stock de composants stratégiques.  

Huawei Etats-Unis

Habituellement le patron de Huawei, Ren Zhengfei, est un homme d'affaires discret, qui accorde peu d'interviews. Mais depuis lundi 20 mai 2019, les déclarations du patron de Huawei se multiplient. Pour cause, la mise en place de sanctions américaines qui empêchent désormais le constructeur chinois de profiter de technologies américaines ou de vendre ses produits et services aux Etats-Unis.

Lire également : Huawei exclu du marché américain et d'Android – le point sur la situation

Huawei discute avec Google

“Google est une bonne entreprise et une entreprise hautement responsable. Google et Huawei sont en discussion pour chercher une réponse” aux décisions américaines, a ainsi déclaré Ren Zhengfei dans une interview citée par Challenges. Le PDG de Huawei montre ainsi que les liens entre sa firme et ses partenaires américains ne sont pas rompus, quelle que soient les décisions de la Maison Blanche.

D'ailleurs l'agence de presse Xinhua précise que la teneur des discussions entre Huawei et Google porte entre autres sur des recours [légaux] possibles – autrement dit dans quelle mesure Huawei peut faire annuler le décret signé par Donald Trump. Ce qui ne serait pas, du reste, une première : il y a au moins un précédent. Dès son arrivée à la Maison Blanche, le président des Etats-Unis avait en effet tenté de réduire drastiquement l'entrée sur le territoire de ressortissants issus d'une liste de pays via un décret.

Huawei renforce son stock de composants stratégiques

Décret qui s'est retrouvé rapidement invalidé par la justice. Néanmoins, il semble que Washington ait nettement progressé depuis le début du mandat Trump pour donner un peu plus de sens juridique aux décisions parfois peu concertées du chef de l'Etat. Ren Zhenfei avait suggéré dans une autre interview que le délai de 90 jours accordé par les Etats-Unis ne changeait pas vraiment la donne pour Huawei qui s'était préparé à ces mesures – il ajoute désormais que son entreprise en profitera pour renforcer ses stocks stratégiques.

Sur le même sujet : Huawei récupère sa licence Android pour 90 jours !

Ren Zhengfei explique ainsi à Xinhua que “tant que le gouvernement américain autorise les sociétés américaines à exporter des composants, Huawei continuera à en acheter tout en poursuivant sa propre recherche et développement”. Et le responsable d'enfoncer le clou : “Huawei s'est préparé pour les situations extrêmes, avant même le Nouvel An lunaire chinois”. 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
harmonyos huawei beta smartphone
Huawei affirme que HarmonyOS n’est pas une copie d’Android et iOS

HarmonyOS n’est pas une vulgaire copie d’Android et iOS, assure Huawei. De même, le groupe chinois affirme que son système d’exploitation n’est pas seulement un moyen de contourner les sanctions américaines. Entièrement modulaire, l’OS ne s’adresse pas qu’aux smartphones, mais à…

EqruHowXcAE4 id
Kirin 9010 : Huawei travaillerait sur un processeur gravé en 3 nm

Huawei serait en train de travailler sur sa prochaine génération de processeur Kirin, qui serait gravée en 3 nm. Une information qui vient d’un leakeur connu, mais qui pose tout de même quelques questions, Huawei ne pouvant plus travailler avec…

emui 11 mise jour mate 20 huawei
EMUI 11 : Huawei déploie la mise à jour sur 14 nouveaux smartphones

EMUI 11 débarque dès maintenant sur 14 nouveaux smartphones Huawei et Honor. Malgré les sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois poursuit inlassablement le déploiement de sa dernière surcouche Android en version finale et stable. On vous explique comment installer le firmware…

harmonyos
HarmonyOS 2.0 : voici les smartphones compatibles et comment rejoindre la bêta

Huawei a lancé la première bêta de HarmonyOS 2.0 son alternative à Android en décembre 2020. Seule une poignée de modèles de smartphones et tablettes très récents sont pour l’heure compatibles. Le système d’exploitation semble tout faire pour ressembler à Android, jusqu’au niveau…

Huawei Mate 40 Pro 01
Huawei veut proposer Harmony OS sur d’autres smartphones

Huawei développe son propre système d’exploitation sur ses smartphones afin de contourner l’embargo imposé par Donald Trump en 2019. Richard Yu, le PDG de la marque, a déclaré que les autres constructeurs chinois pourraient également utiliser ce nouvel OS s’ils…