Huawei et Honor trichent sur les benchmarks, mais tout le monde le fait

Huawei et Honor trichent sur les résultats des benchmarks, a admis un cadre de Huawei. Celui-ci explique que tous les constructeurs ont recours à ce genre d’astuce et qu’être le seul à ne pas le faire pourrait menacer l’attractivité des deux marques. 

honor play benchmark

Huawei et Honor ont admis auprès de AnandTech qu’il existait des astuces pour booster les scores des smartphones sur les différents benchmarks. Une confession du Dr. Wang Chenglu, président du département logiciel du groupe Huawei, lors de l’IFA 2018 de Berlin. Il était questionné sur les raisons pour lesquelles AnandTech obtenait des scores très différents de ceux annoncés par Huawei ou Honor via les mêmes outils.

Huawei et Honor trichent sur les benchmarks, comme tout le monde en fait

En fait, les smartphones détectent le lancement de logiciels de benchmarks et tournent alors en sur-régime lors de la durée des tests. Si ces niveaux de performances étaient maintenus, les appareil chaufferaient beaucoup plus et l’autonomie fonderait. Les résultats obtenus sur les benchmarks sont donc loin de correspondre à la réalité. Dans le tableau proposé par AnandTech que vous pouvez retrouver ci-dessus, on voit bien la différence de performances et de consommation énergétique du Honor Play quand il détecte qu’un benchmark est en cours et quand il ne s’en rend pas compte. Ces scores ont été obtenus sur GFXBench.

Le cadre de Huawei a expliqué au média que tous les constructeurs ont recours à ce genre d’astuce pour rendre leurs produits plus attractifs. Et que Huawei et Honor ne peuvent par conséquent pas y échapper non plus pour ne pas paraître proposer des smartphones moins performants que la concurrence. Il ajoute qu’une partie du public aime comparer les résultats des benchmarks même si ceux-ci ne reflètent pas la vérité du terrain, et que pour cette raison, Huawei et Honor doivent faire comme tout le monde pour ne pas perdre de parts de marché. On se méfiera donc tout de même des chiffres avancés par la marque chinoise quand elle avancera que le Huawei Mate 20 Pro et son SoC Kirin 980 est le smartphone le plus puissant du marché.

Les benchmarks ne sont donc qu’un indicateur parmi tant d’autres des performances d’un smartphone. Ils doivent être associés à l’analyse de la fiche technique ainsi qu’à un test en condition réelle pour juger du véritable potentiel d’un appareil. Ça tombe bien, c’est ce que nous faisons au quotidien sur PhonAndroid. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre test du Honor Play pour aller au-delà de ses benchmarks.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !