Huawei développe un outil qui surveille l’état de la batterie des voitures électriques

 

Huawei travaille actuellement sur une technologie capable de surveiller l'état de santé de la batterie des voitures électriques. Breveté en mars 2020, cet outil peut déterminer le degré de vieillissement approximatif d'un accumulateur en temps réel. Le groupe chinois envisage visiblement d'intégrer cette technologie à ses futures voitures électriques. 

arfox
L'ArcFox Alpha S / Crédits : Huawei

Comme Xiaomi et Apple, Huawei se lance sur le marché des voitures électriques intelligentes. Mais, contrairement à ses deux rivaux, le fabricant chinois ne lancera pas de voitures électriques sous sa propre marque. Pour rivaliser avec Tesla et consorts, Huawei s'est plutôt rapproché de plusieurs constructeurs automobiles basés en Chine, BAIC Group, Chongqing Changan Automobile Co. et Guangzhou Automobile Group Co.

Dans un premier temps, Huawei se contentera de viser le marché chinois. En dépit des sanctions américaines et des accusations d'espionnage qui se multiplient, la firme a d'ailleurs déjà dévoilé l'Arcfox Alpha S HBT, une voiture électrique de luxe, fin avril. Sans surprise, le géant ne compte pas s'arrêter là. Huawei a d'ores et déjà annoncé son intention d'investir 1 milliard de dollars dans les voitures électriques autonomes en 2021.

Huawei développe de nombreuses technologies pour voitures intelligentes

Dans cette optique, Huawei développe actuellement des technologies innovantes pour l'automobile. D'après un brevet déposé le 27 mars 2020 auprès de l'administration nationale chinoise de la propriété intellectuelle, Huawei a mis au point une méthode capable d'estimer avec une grande précision l'état d'une batterie intégrée à un véhicule électrique intelligent. Ce sytème surveille aussi l'état du dispositif qui est chargé de gérer la consommation de la batterie.

In fine, cette technologie garde un oeil constant sur le fonctionnement de la batterie d'une voiture. En cas de défaillance, ou d'une perte de l'efficacité de l'accumulateur, le véhicule intelligent pourra prévenir le conducteur. Huawei envisage aussi d'utiliser ce système pour déterminer si une batterie est apte à être recyclée.

Pour l'heure, rien n'indique que Huawei ait vraiment l'intention d'exploiter la technologie décrite sans ce brevet. Il n'est pas rare qu'un fabricant brevette une technologie sans jamais l'intégrer à un produit, uniquement pour empêcher la concurrence de l'exploiter. Comme on vous le disait récemment, Huawei travaille aussi sur un système de commandes gestuelles pour ses voitures. Cette technologie permettrait au conducteur de déclencher certaines fonctionnalités du véhicule en effectuant des gestes grâce à une caméra installée au plafond.

Source : ITHome



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !