Honor négocie avec Google le retour du Play Store sur ses smartphones

 

Honor négocie actuellement avec Google afin de récupérer sa licence Android, affirme le PDG de l'entreprise chinoise. Indépendant de Huawei, la marque chinoise est en effet libre de collaborer avec des firmes américaines. Le View 40 devrait d'ailleurs être le premier smartphone à profiter de ce nouveau partenariat. 

huawei vend honor

Affranchi de Huawei, Honor devrait pouvoir préinstaller les services et les applications de Google, dont l'incontournable Play Store, sur ses smartphones. Récemment, la jeune marque chinoise a d'ailleurs annoncé un nouveau smartphone en Chine, le Honor V40. Il se murmure que la version internationale du smartphone, le View 40, embarquera les services de Google.

Interrogé par nos confrères du South China Morning Post, George Zhao, PDG de Honor, a confirmé que la firme était en négociations avec Google afin de récupérer sa licence Android. Avec cette licence en main, le constructeur pourra à nouveau s'appuyer sur les GMS (Google Mobile Services).

Sur le même sujet : Huawei dément vouloir vendre sa division smartphone malgré l’effondrement des ventes

Honor devrait préinstaller le Play Store sur le View 40, ça se confirme

George Zhao espère que les négociations entre Honor et Google aboutiront très bientôt. Concrètement, il est fort probable que le View 40 arrive sur le marché européen avec les applications et services Google préinstallés. Pour l'heure, on ignore quand le terminal sera lancé en Europe.

“Notre mission principale cette année est de fabriquer des téléphones phares capables de rivaliser avec Apple et Huawei en Chine” affirme George Zhao, confirmant à demi-mots l'arrivée d'une toute nouvelle gamme de smartphones Honor. Contrairement aux terminaux vendus sous l'ère Huawei, ces nouveaux téléphones seront alimentés par un SoC Snapdragon conçu par Qualcomm. Indépendant de sa maison mère, Honor ne peut plus compter sur les chipsets développés par HiSilicon, la divisions qui produisait les puces de Huawei. Sans surprise, ces smartphones seront compatibles avec le réseau 5G.

Pour rappel, Huawei a vendu Honor à un consortium chinois composé de 40 entreprises en novembre dernier. Cette manoeuvre permet à Honor d'échapper aux sanctions décrétées par Donald Trump en 2019. Quoi qu'il en soit, Huawei pourrait bientôt être libéré de l'embargo. Récemment élu, Joe Biden envisagerait de lever les restrictions à l'encontre du groupe chinois.

Source : South China Morning Post



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !