HarmonyOS : Huawei va déployer son alternative Android en Europe dès 2022

 

HarmonyOS arrive en Europe ! Après son entrée fracassante en Chine, l'alternative à Android de Huawei fera sa grande entrée sur le marché européen dès 2022. La marque va d'ailleurs continuer à proposer des terminaux haut de gamme dans nos contrées. 

harmonyos mate x2

Privé de licence Android sur décision des Etats-Unis, Huawei n'est plus en mesure de préinstaller les services de Google sur ses smartphones depuis 2019. Pour s'émanciper de ses partenaires américaines, le groupe chinois a accéléré le développement d'HarmonyOS, un système d'exploitation de son cru.

Après plusieurs mois de beta, HarmonyOS est arrivé en version finale sur les smartphones Huawei en Chine début 2021. 141 modèles de téléphones sont compatibles. L'OS mobile a rapidement été adopté par les utilisateurs chinois, restés très fidèles à la marque. En septembre 2021, le cap symbolique de 100 millions d’utilisateurs sur HarmonyOS a d'ailleurs été dépassé.

Huawei s'apprête enfin à lancer HarmonyOS en Europe

Jusqu'ici, Huawei ne s'est pas risqué à déployer son alternative Android en dehors de la Chine. Dès 2022, la situation est appelée à changer. Lors d'une interview accordée à Adevarul, un média roumain, Derek Yu, président de Huawei pour l'Europe, a annonce l'arrivée d'HarmonyOS sur le continent européen dans le courant de l'année prochaine.

“Pour les utilisateurs en Europe, nous présenterons l'année prochaine HarmonyOS (2022)”, annonce Derek Yu sans donner de date plus précise. Comme c'est le cas en Chine, le système d'exploitation devrait être proposé sur de nombreuses références du catalogue de Huawei par le biais d'une mise à jour optionnelle. On suppose que Huawei pourrait profiter de la sortie d'un futur smartphone pour pousser son OS.

Sur le même thème : HarmonyOS 3.0 de Huawei est plus rapide que l’interface MIUI 13 de Xiaomi

Fidèle à ses habitudes, Huawei a assuré que son OS mobile est supérieure à la concurrence. “Lorsque les utilisateurs passent d'Android à HarmonyOS, le niveau de satisfaction augmente de 10 %”, avance Derek Yu, sans évoquer d'où il tient ses chiffres. Enfin, le responsable a donné des détails sur l'avenir de Huawei sur le marché européen.“Nous continuerons d'investir dans les flagships et notamment dans le segment pliable, mais aussi dans les séries Mate et P”, précise Yu. De fait, on peut s'attendre à voir d'autres Huawei Mate X avec écran pliable débarquer en Europe malgré les sanctions américaines.

Pour contourner les restrictions, Huawei développe d'ailleurs ses propres puces 5G. Pour l'heure, le géant chinois ne peut pas acheter des composants compatibles 5G auprès de fournisseurs américains, comme Qualcomm. Le Nova 9, l'un des derniers téléphones de la marque, se contente d'ailleurs de la 4G. “Le centre de recherche et développement (R&D) de Shanghai travaille sur une solution pour les puces 5G”, rassure Derek Yu. Huawei va-t-il parvenir à revenir sur le devant de la scène ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : Adevarul



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !