HarmonyOS : des utilisateurs suspectent Huawei d’avoir piraté Android

 

HarmonyOS serait en réalité une version piratée d’Android, d’après certains utilisateurs suspicieux. Il a fallu que quelques-uns d’entre eux expérimentent des soucis avec le Wi-Fi pour qu’une rumeur commence à se diffuser sur les réseaux sociaux chinois. Bien sûr, cette dernière s’avère totalement fausse.

Huawei HarmonyOS HMS

À peine lancé, HarmonyOS est déjà un immense succès. 10 millions d’utilisateurs ont téléchargé le système d’exploitation, tandis que 134 000 applications sont disponibles sur le store de Huawei. Malgré tout, puisqu’il est relativement jeune, quelques bugs mineurs sont encore à déplorer. Parmi eux, l’OS peine à obtenir une connexion Wi-Fi performante, voire à se connecter tout court au réseau. Le problème n’étant pas isolé, certains ont tenté de trouver une explication par eux-mêmes.

S’en est suivi la diffusion d’une rumeur tout aussi cocasse que tenace. Certains affirment que HarmonyOS n’est en réalité qu’une version piratée d’Android et que, par conséquent, il est incapable d’atteindre les standards Wi-Fi habituels. Plus étonnant encore, la source de la rumeur remonterait à China Mobile, le plus grand opérateur du pays. Un message circule en effet sur les réseaux sociaux, reprenant le nom de l’entreprise.

Sur le même sujet : Huawei va mettre à jour plus de 100 appareils avec HarmonyOS

Non, HarmonyOS n’est pas une version piratée d’Android

« Comme HarmonyOS pirate Android et n’est pas certifié par le Wi-Fi Alliance, les appareils sur lesquels HarmonyOS est installé auront des connexions Wi-Fi lentes et interrompues », peut-on ainsi lire sur le message partagé en masse. « Il faut attendre que Huawei négocie avec la W-Fi Alliance pour le dépôt et l’approbation des organisations liées à Internet. Ce phénomène n’a rien à voir avec le réseau, veuillez faire attention aux personnes qui utilisent le système HarmonyOS. »

Pour appuyer leur propos, les auteurs de la rumeur mettent notamment en avant le fait que les applications Android fonctionnent sur HarmonyOS, ce que Huawei justifie par la volonté d’offrir une transition fluide entre les deux systèmes d’exploitation. De son côté, China Mobile nie fermement être à l’origine de la rumeur et précise qu’aucun de ses clients ne s’est à ce jour plaint de problème de connexion Wi-Fi. Toutefois, quand on sait que l'OS  va jusqu'à reprendre les mêmes Easter Eggs que sur Android 10, on comprend que cette information ait pu convaincre de nombreuses personnes.

Source : ithome



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !