Google Stadia : GPU 10,7 Teraflops, 16 Go de RAM, SSD… la fiche technique envoie du lourd !

 

Google Stadia, c’est le nom de la plateforme de streaming de jeux vidéo qu’on attendait depuis plusieurs semaines. Pour ceux qui s’interrogent sur la fiche technique proposée par Google, on vous propose un récapitulatif de toutes les caractéristiques connues pour l’instant et elles sont dignes d’une machine de guerre.

Google Stadia fiche technique

 

Dans la soirée du mardi 19 mars 2019, Google a tenu une conférence qui a été entièrement consacrée à la présentation de son service de Cloud Gaming baptisé Stadia. Finalement, la firme n’a pas présenté de console, car elle considère que l’avenir du jeu vidéo passe par le 100% dématérialisé. Enfin presque, puisqu’il vous faudra toujours un support pour jouer, avec Google Chrome.

Il peut s’agir d’une TV, d’un PC, d’un smartphone ou d’une tablette. Toute la puissance de traitement est assurée par les serveurs de Google. Ce qui importe ici, ce n’est pas la fiche technique de votre support, mais bien celle des machines de Google.

Google Stadia : voici la fiche technique

Pour jouer, pas besoin d’un super calculateur. La fiche technique de Google Stadia est certes impressionnante, mais reste dans la veine d’un bon PC gamer surpuissant capable de tourner tous les titres AAA sans accroc. Le service de streaming repose sur une configuration avec un CPU et un GPU personnalisés, tous signés AMD. Personnalisés parce que le fondeur les a spécialement créés pour Google.

Pour le processeur, on parle d’une puce cadencée à 2.7 GHz, avec 9.5 MB de cache L2+L3. Le GPU en ce qui le concerne est capable de délivrer 10.7 téraflops de puissance, soit bien plus qu’une console traditionnelle. Pour rappel, une Xbox One X délivre 6 téraflops de puissance, contre 4,2 pour la PS4 Pro.

Enfin, les machines de Google sont équipées d’un stockage SSD et d’une mémoire vive de 16 Go avec une bande passante de 484 GB/s. Pour résumer, voici la fiche technique de Google Stadia :

  • Processeur x86 personnalisé cadencé à 2,7 GHz avec AVX2 SIMD et 9,5 Mo de cache L2 + L3
  • GPU AMD personnalisé avec mémoire HBM2, 56 unités de calcul et 10,7 TFLOP
  • 16 Go de RAM (partagée entre le processeur et le processeur graphique), jusqu’à 484 Go/s de bande passante
  • Stockage SSD (dans le Cloud).

Lire égalementDoom Eternal sera l’un des premiers jeux à sortir sur Google Stadia

Comme vous pouvez le voir, il y a encore certaines informations qui manquent. Par exemple, l’architecture du CPU et du GPU. Plus d’informations sont attendues dans les semaines à venir. Pour rappel, Google Stadia va sortir en Europe courant 2019, sans plus de précision.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
ps5 amazon
PS5 : Amazon UK promet de rembourser les clients arnaqués

Certains clients Amazon UK se sont fait arnaquer en tentant d’acheter une PS5 en recevant à la place des objets farfelus. Probablement victime d’un trafic en interne, la plateforme a envoyé un mail à ses utilisateurs malchanceux leur promettant un…

Sony PS5
PS5 : date de sortie, prix, jeux, design et fiche technique

Vous vous y perdez dans les informations sur la Playstation 5 de Sony ? Pour s’y retrouver un peu, on fait le point sur les informations disponibles. Retrouvez au fur et à mesure toutes les nouvelles actualités et les annonces sur la PS5.

ps5 broyeur
PS5 : un fou déchiquette sa console dans un broyeur à métaux

Un internaute montre sur Reddit la vidéo – insoutenable – de sa PS5 flambant neuve en train de se faire dévorer par un broyeur mécanique. Le groupe sur lequel est apparu la vidéo est dédié à la « souffrance visuelle ». Vous…