Google Play Store : les applications d’achat de cannabis sont désormais bannies

Google part en guerre contre le cannabis et passe par l’une des armes qu’il a en sa possession : le Play Store. La firme vient de modifier ses conditions d’utilisation et dès le mois prochain, toutes les applications qui « facilitent la vente » de marijuana seront simplement bannies de la plateforme.

Google Play Store bannit le Cannabis

 

Alors que l’éternel débat sur la légalisation du cannabis est toujours d’actualité en France et que de plus en plus de pays ont pris le chemin de la légalisation, Google a décidé de restreindre le Play Store d’Android aux applications qui en facilitent l’accès. Cette mesure s’applique à tous les pays sans distinction, même ceux où l’usage de la substance à des fins thérapeutique est déjà légal.

Google bannit les applications d’achat de cannabis du Play Store

Depuis que les États ont commencé à légaliser le cannabis pour certains usages, de nombreuses applications sont apparues sur le Play Store, le cas de Eaze, une application de livraison à domicile de cannabis à des fins médicales. Google a décidé qu’il fallait mettre de l’ordre sur sa plateforme de téléchargement. Avec la modification de ses conditions d’utilisation, plus aucune application facilitant la vente de cannabis n’est autorisée sur le Play Store qui vient de passer au Material Design.

La firme n’y est pas allée du dos de la cuillère et ne fait aucune exception aux États ayant légalisé le cannabis, bien qu’ils sont de plus en plus nombreux. Google justifie cette décision par sa volonté de faire de la plateforme « un cadre positif et sain pour les enfants et les familles », dans une note publiée sur son blog. Les applications peuvent toujours parler de la substance, voire même en faire la promotion pour des usages médicaux à condition que lors de la soumission, les développeurs marquent correctement leur application dans une catégorie d’âge qui n’inclut pas les enfants.

En dehors de cette concession, les nouvelles conditions d’utilisation interdisent de proposer directement l’achat de cannabis quel que soit le pays ou l’âge des utilisateurs. Google veut ce faisant se distinguer des sites du dark web qui sont nombreux à proposer toutes sortes de substances. Ces nouvelles conditions de Google entreront en vigueur dès le mois de juin.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !