Google Photos : Tim Cook s’en prend à la politique de confidentialité de Google

Il y a un peu moins d’une semaine, Google profitait de sa conférence développeurs pour lever le voile sur sa nouvelle application, Google Photos. Un service qui permet, entre autres, de stocker gratuitement et de façon illimitée les images de l’utilisateur sur les serveurs du géant américain, moyennant une petite compression en cas de besoin.

Au cours d’un événement dédié à la vie privée sur internet qui se déroulait cette semaine à Washington, le PDG d’Apple, Tim Cook, ne s’est pas gêné pour attaquer les faiblesses du service de son concurrent, en termes de respect de la vie privée.

Google Photos Tim Cook
Le PDG d’Apple, Tim Cook.

Toujours dans le but de positionner Apple comme une société respectueuse de la vie privée de l’utilisateur, Tim Cook a pris la parole pour faire quelques déclarations. Faisant allusion aux pratiques d’autres entreprises de la Silicon Valley qui « engloutissent tout ce qu’elles peuvent à votre sujet et essayent de le monétiser » et après avoir précisé que ce n’était pas le but d’Apple, il a ensuite déclaré :

Nous croyons que le client doit pouvoir contrôler ses propres informations. Il y a des chances pour que vous aimiez ces services dit gratuits mais rien ne justifie qu’ils disposent de votre email, de votre historique de recherche et maintenant même de vos photos de familles. Des données extraites et vendues dans Dieu seul sait quel but publicitaire. Nous pensons qu’un jour les consommateurs verront les choses telles qu’elles sont.

Bien que le nom de Google n’ait jamais été cité une seule fois par Tim Cook, inutile de préciser que c’est bien au géant de Mountain View et à sa nouvelle application photo que le PDG d’Apple faisait allusion.

Bien évidemment, comme toutes les entreprises, Apple collecte également des données sur ses utilisateurs, comme on peut d’ailleurs le lire dans ses conditions générales d’utilisation. Toutefois, contrairement à Google ou Facebook, la firme à la pomme ne génère pas l’essentiel de ses revenus à l’aide de la publicité mais à l’aide des marges qu’elle réalise sur les ventes de ses produits.

Dans le cas de Google, c’est un peu différent mais c’est également ce qui permet de bénéficier d’autant de services gratuits, même si les conditions générales d’utilisation du géant américain peuvent parfois laisser dubitatifs :

Nous transmettons des données personnelles à nos filiales ou autres sociétés ou personnes de confiance qui les traitent pour notre compte.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple efface par erreur tous les mails d’un client, il porte plainte

Apple a perdu 4 années de mails à cause d’une mauvaise manipulation, témoigne un client du Val-d’Oise. Lésé par l’erreur d’un technicien, l’homme a décidé de porter plainte contre la marque californienne et réclame des dédommagements.  « J’ai suivi les…