GB WhatsApp : Facebook menace de bannir les utilisateurs d’applications modifiées

Vous utilisez “GB WhatsApp”, la version modifiée de WhatsApp ? Attention : Facebook prévient en ce moment les utilisateurs de l'applications de messagerie qu'ils risquent le bannissement dans le cas où ils utiliseraient une version modifiée avec des fonctionnalités comme les réponses automatiques. 

WhatsApp
Crédits : Unsplash

Si vous utilisez WhatsApp sur un smartphone Android, vous savez peut-être qu'il existe des versions modifiées de l'application, et qu'elles sont très prisées. La plus populaire d'entre elles est sans conteste GB WhatsApp.

Ces alternatives à l'application officielle ajoutent de nombreuses fonctionnalités ultra-pratiques comme par exemple les réponses automatiques, l'envoi de photos sans limites, les thèmes, le téléchargement de statuts (même supprimés), des filtres permettant de mieux trier vos messages et bien plus encore.

WhatsApp fait la chasse aux utilisateurs d'applications modifiées

Le problème, c'est que Facebook ne voit pas vraiment le développement de ces alternatives qui font fi des limitations de l'application officielle d'un bon oeil. La firme explique même dans une court message qu'utiliser les fonctionnalités les plus intéressantes de ces applications modifiées peut désormais vous valoir une exclusion définitive de l'application.

“Ne tentez pas d'envoyer des messages en nombre, de faire des réponses automatiques, ou des appels automatiques en utilisant WhatsApp. WhatsApp utilise à la fois des technologies de machine learning et les signalement des utilisateurs pour détecter et bannir les comptes qui envoient des messages indésirables”, explique la filiale de Facebook.

Et d'ajouter : “Cela comprend le fait de contacter de manière systématisée les utilisateurs dans des manières qu'ils sont susceptibles de ne pas vouloir. De la même manière, ne créez pas de compte ou de groupes de manière automatisée et n'utilisez pas de versions modifiées de WhatsApp”.

GB WhatsApp n'est pas la seule application WhatsApp modifiée – elle n'est d'ailleurs pas directement visée par la missive qui concerne l'ensemble des versions modifiées de WhatsApp et les dispositifs qui permettent de réaliser des envois de masse via WhatsApp.

L'utilisation même accessoire de ce type de solution risque désormais de vous voir exclu du réseau. Reste que l'on comprend en lisant le libellé du message que Facebook cherche surtout à lutter contre le phénomène – il est vrai très agaçant – des spammeurs.

Lire également : Facebook ne sera finalement pas forcé de revendre WhatsApp et Instagram

Il semble dès lors possible de continuer à utiliser ces applications du moment que vous n'utilisez que marginalement leurs fonctionnalités supplémentaires.

Source : Gizchina



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !