Galaxy S8 : non le scanner d’iris ne peut pas être trompé, c’est « irréaliste » selon Samsung

Maj. le 14 novembre 2018 à 12 h 43 min

Le scanner d’iris du Galaxy S8 est au centre de nombreux débats, qui plus est depuis la découverte d’une technique visant à la berner. Samsung de son côté ne le voit pas de cet oeil et défend coûte que coûte son poulain en annonçant qu’il est difficile voire même “irréaliste” de contourner un dispositif de ce type.

galaxy s8

Il y a quelques heures de cela, nous faisons part d’un sujet relatif au scanner d’iris du Samsung Galaxy 8. Celui-ci faisait mention d’une méthode visant à contourner le dispositif implanté dans le dernier smartphone du sud-coréen via un simple scan d’une photo d’œil. Une technique pour le moins intelligente, concoctée par le groupe de hackers européens Chaos Computer Club (CCC).

Rapidement mis au courant de la supercherie, Samsung s’est aussitôt empressé de défendre sa technologie et de s’exprimer sur le sujet. Non seulement pour vanter un système qui lui est cher mais aussi pour rassurer les heureux détenteurs de son smartphone.

Le scanner d’iris du Galaxy S8 ne peut être trompé selon Samsung

Lors d’une « interview » accordée à The Korea Heralt, un porte-parole de Samsung a fait savoir qu’il est difficile voire même « irréaliste » que le scanner d’iris du Galaxy S8 puisse faire l’objet d’un quelconque piratage. En précisant par ailleurs que le scénario mis en place par les hackers (caméra, lentille de contact, …) est compliqué à reproduire dans la vie réelle.

Voici les propos de l’intéressé : « Bien que la vidéo d’une minute [qui montre que le capteur soit trompé avec un oeil factice] paraît simple, il est difficile de pouvoir reproduire cela dans la vie réelle. Vous avez besoin d’une caméra capable de capturer la lumière infrarouge [utilisée dans la vidéo], qui n’est plus disponible sur le marché. De plus, vous devez prendre une photo de l’iris du propriétaire et lui voler son smartphone. Il est donc difficile que le scénario se reproduise dans la réalité. »

En procédant de la sorte, Samsung vient ainsi rassurer l’ensemble des propriétaires de Galaxy S8 mais en restant toutefois conscient que son dispositif n’est pas 100% invulnérable. Le sud-coréen a justement tenu à préciser que le détecteur d’iris du S8 avait fait l’objet de tests rigoureux afin d’éviter au maximum toute tentative de tromperie. Pour ajouter enfin que tout serait mis en oeuvre le plus rapidement possible pour résoudre le problème si jamais une méthode venait à le rendre vulnérable.

L’initiative a le mérite d’être saluée et a de quoi faire souffler un bon coup les détenteurs de Samsung Galaxy S8. En espérant bien entendu que Samsung prenne très au sérieux cette situation et en tienne compte au cas où un scanner d’iris viendrait à être implanté sur son prochain téléphone déjà en chantier, le Galaxy S9.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Galaxy S10 : Samsung s’excuse pour les retards de précommandes

Samsung réagit enfin officiellement autour des retards de précommandes du Galaxy S10. Ces smartphones sont en effet disponibles dans le commerce depuis le 8 mars, et pourtant de nombreux clients ayant précommandé leur smartphone dès les premiers jours ne l’ont…

Galaxy S10 : démontage, il est presque impossible à réparer !

Le premier démontage du Galaxy S10 a été réalisé par le célèbre YouTuber Jerry Rig Everything, quelques jours après le test de durabilité qui a révélé que le smartphone était particulièrement résistant. Le second test du YouTuber concerne cette fois-ci la réparabilité…

Le Galaxy S10 a le meilleur écran du marché d’après DisplayMate

Le Galaxy S10 est équipé du meilleur écran du marché du smartphone, annonce DisplayMate. Avec son nouvel écran Dynamic AMOLED, Samsung bat en effet tous les records en matière de luminosité et de contraste. Le flagship détrône ainsi le Google Pixel 3 XL et…