Maj. le 21 novembre 2019 à 15 h 34 min

Samsung s’engage à verser un remboursement de 10 dollars à tous les américains ayant acheté un Galaxy S4 en 2013. La firme sud-coréenne a en effet admis avoir intégré au smartphone un logiciel permettant de tricher sur les benchmarks. Les acheteurs de l’ancien flagship peuvent donc exiger un remboursement suite aux aveux du constructeur. 

samsung galaxy s4 rembourser

En 2014, une action en justice américaine menée par un consommateur du nom de Daniel Norcia accusait Samsung de tricher sur les benchmarks du Galaxy S4. D’après la plainte déposée devant les tribunaux, le constructeur a inclus un morceau de code au sein du mobile afin de repérer la présence d’un logiciel de benchmarking, dont Geekbench, Quadrant, Antutu, Linpack, SunSpider, Rightware et GFXBench. Si un de ces outils de mesure était repéré, le smartphone grimpait à plus de 532 MHz, contre 480 MHz en temps normal. En fait, le code ajouté par Samsung augmentait la fréquence des coeurs du processeur Qualcomm Snapdragon 600 ou de l’Exynos 5 Octa. L’affaire n’a pas tardée à être portée devant la Cour supérieure de Justice américaine.

Samsung admet avoir triché sur les benchmarks du Galaxy S4

Dans un communiqué de presse que nous avons relayé à l’époque, Samsung affirmait ne pas avoir « utilisé d’outil spécifique dans le but d’atteindre des scores de référence élevés ». « Le Galaxy S4 fonctionne jusqu’à 533 Mhz à son meilleur rendement. Certaines application plein écran comme l’appareil photo, le navigateur, le lecteur vidéo, et des outils de benchmarking, sont classés comme exigeant avec la plus haute performance disponible » assurait le fabricant en 2013.

Lors du procès, Samsung n’a pourtant jamais démenti les accusations de l’action en justice. Par contre, le numéro 1 mondial affirme ne pas juridiquement être obligé d’informer les consommateurs de la présence d’un logiciel de triche. Lors du procès, la firme a ensuite admis à demi-mots qu’un « logiciel permettant de détecter des applications d’analyse comparative et d’améliorer les performances » est présent au sein des Galaxy S4. Suite au jugement, la firme n’a plus le droit de passer sous silence l’intégration d’un logiciel de triche à ses appareils jusqu’en 2024.

Samsung n’est pas le seul constructeur à agir de la sorte. Par le passé, des marques comme OnePlus, HTC et Meizu ont été prises la main dans le sac. Plus récemment, c’est Huawei qui s’est retrouvé au centre d’une polémique similaire. Le constructeur chinois a même été banni du benchmark 3DMark. En réaction, Huawei s’est défendu en soulignant que tous les fabricants ont recours à ce genre de pratiques. Le constructeur estime ne pas pouvoir faire autrement pour paraître rester compétitif aux yeux du grand public.

Samsung va rembourser les acheteurs américains

Après des années de procédure, Samsung est finalement parvenu à un accord avec les avocats de Daniel Norcia ce 30 septembre 2019, rapportent nos confrères de The Register. Le constructeur va devoir verser 13,4 millions de dollars de dommages et intérêts, dont 7,500 dollars à Norcia. Le reste de la somme sera redistribuée aux personnes ayant acheté un Galaxy S4 au cours de l’année 2013 au prix plein de 649 dollars. Attention, ce jugement ne concerne que les consommateurs américains. Ceux-ci vont bientôt recevoir un mail informatif qui leur explique comment réclamer les 10 euros.

Source : The Register

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung Galaxy S11 : l’écran 120 Hz est déjà confirmé

Les Galaxy S11 seront visiblement équipés d’un écran au taux de rafraîchissement de 120 Hz. Un célèbre leaker a en effet découvert dans le code de la dernière beta de la surcouche One UI 2.0 un menu permettant de régler la…

Le Galaxy S11 aurait quasiment le même design que le Note 10

Un nouveau détail sur le Galaxy S11 vient d’émerger. Samsung pourrait bien lui insuffler un design inspiré de celui du Galaxy Note 10, d’autant plus que les tailles d’écran sont annoncées plus grandes que d’habitude. Avec le Galaxy S11, Samsung…