Galaxy S20 Ultra : Samsung démarre la production des puces RAM LPDDR5 16 Go

 

Le Galaxy S20 Ultra se décline théoriquement en deux versions. La meilleure est équipée de 512 Go de stockage et de 16 Go de RAM. Son lancement commercial et son prix ne sont officiellement pas encore calés. Mais un signal positif a été annoncé : sa puce de RAM de 16 Go entre en production de masse.

samsung lpddr5 16 go

Il y a maintenant deux semaines, Samsung présentait son triptyque de Galaxy S20. Nous avons d’ores et déjà publié le test du modèle intermédiaire, le Galaxy S20+. Suivent ensuite ceux des deux autres modèles : celui du Galaxy S20, prévu avant fin de la semaine, et celui du Galaxy S20 Ultra, publié hier soir. Lors de son officialisation, ce dernier a été annoncé en deux configurations : 12 Go de RAM et 128 Go de stockage pour la première et 16 Go de RAM et 512 Go de stockage pour la seconde.

Lire aussi : Galaxy S20 Ultra : activer le 120 Hz réduit l’autonomie de plus deux heures selon ce test !

Le prix de la première configuration est d’ores et déjà connu : 1349 euros. Un prix à la hauteur de l’ambition, mais aussi des dimensions gargantuesques de l’appareil (rien que son écran, qui mesure 6,9 pouces, en est un exemple flagrant). Et le prix de la seconde version ? Samsung n’a rien précisé à ce sujet. Le prix reste à définir, selon la marque, mais aussi sa date de lancement. Rappelons que les Galaxy S20 avec prix annoncés arriveront en France le 13 mars.

La puce de RAM 16 Go entre enfin en production

Il faut dire que cette date dépend de nombreux paramètres. Et l’un d’entre eux pourrait être la disponibilité de toutes les pièces détachées. Notamment la puce de RAM de 16 Go qui y sera installée. Samsung annonce aujourd’hui que cette puce entre enfin en production de masse. Ce qui veut dire que l’assemblage pourra démarrer dans les prochains jours (ou semaines).

Lire aussi : Galaxy S20 Ultra : une première mise à jour améliore la qualité de l’appareil photo

Cette puce de RAM au format LPDDR5, officialisée en décembre 2019, devrait équiper quelques flagships dès cette année. Et, sans trop prendre de risque, il paraît évident qu’une version du futur Galaxy Note 20 devrait en profiter. Gravé en 10 nm et fabriqué dans les usines coréennes de Samsung, ce composant intègre douze puces de mémoire flash : huit de 12 gigabits et quatre de 8 gigabits. Soit 128 gigabits. Puisque 1 octet équivaut à 8 bits, nous avons donc bien 16 Go.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !