Freebox Delta : Free rembourse les frais de mise en service et de migration

Les frais de mise en service et de migration que les premiers clients de la Freebox Delta ont payés au lancement de l’offre sont en train d’être remboursés aux abonnés concernés par Free. Cela représente 99 euros pour la mise en service et 49 euros supplémentaires en cas de migration.  

freebox delta

Free est en train de procéder au remboursement des frais de mise en service et de migration qu’ont du payé certains de ses clients, qui ont souscris à l’offre Freebox Delta du 4 décembre 2018 lors de son lancement au 12 décembre 2018, rapporte Freenews. Les abonnés concernés récupèrent donc les 99 euros de la mise en service et dans le cas échéant 148 euros en ajoutant les 49 euros des frais de migration.

Free rembourse les frais de mise en service et de migration de la Freebox Delta

Ce remboursement est envoyé directement sur le compte bancaire du client, il n’est pas répercuté progressivement sur les prochaines factures. Par contre, en cas de facture supérieure à la somme (99 euros ou 148 euros selon les cas donc), Free procède en déduisant le montant de celle-ci. La facture peut atteindre ces chiffres si le client a commandé des accessoires par exemple.

Le 12 décembre 2018, les frais de mise en service et de migration de la Freebox Delta devenaient gratuits. Free répondait à une pluie de critiques concernant ces frais a avait dû faire marche arrière. Mais l’opérateur n’avait pas communiqué sur un éventuel remboursement de ceux qui les avaient déjà payé. Quelques jours plus tard, l’UFC-Que Choisir mettait en demeure Free pour diverses raisons. Parmi celles-ci, l’association de consommateurs exigeait le remboursement des clients dans cette situation. Elle a donc été entendue.

Une mise en demeure qui a fait du bien à d’autres égards. Free changeait la présentation de l’abonnement Freebox Delta le 20 décembre 2018 avec le lancement de la Delta S, là encore suite à une demande de l’UFC-Que Choisir. Dernière requête de l’association à Free, expliquer dans quelles conditions les clients peuvent échapper aux frais de résiliation. « L’article L.224-40 du code de la consommation stipule que ces frais de résiliation doivent obligatoirement être justifiés, ce que Free ne fait à aucun moment. L’opérateur est pourtant au courant de cette disposition dans la mesure où il a été condamné à deux reprises pour des faits similaires […] L’UFC-Que Choisir demande donc à Free de justifier ses frais de résiliation de 49 € », était-il alors expliqué. Pour bientôt ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free et Free Mobile ont perdu 347 000 abonnés en 2018

Free et Free Mobile terminent l’année dans le rouge. Iliad, la maison mère de l’opérateur, vient de dévoiler ses résultats annuels. En 2018, le trublion des télécoms a perdu un total de 347 000 abonnés. La Freebox Delta, commercialisée bien trop tard,…