Free veut forcer ses abonnés à abandonner le dégroupage partiel pour le dégroupage total

Free cherche à faire migrer ses abonnés en dégroupage partiel vers une offre de dégroupage total. L’opérateur tente de convaincre ses clients en leur assurant qu’ils y gagneront en qualité de service tout en dépensant moins. Ce qui n’est pas entièrement vrai. 

free degroupage

Si vous êtes abonné à Free et que vous êtes en dégroupage partiel, alors vous avez certainement reçu un email de la part de votre FAI vous proposant de migrer vers une offre en dégroupage total « sans frais et sans coût ». Comme le rapporte Freenews, l’opérateur a en tout cas fait cette proposition à plusieurs clients dans cette situation. Il semble donc que Free veuille se débarrasser de ce type d’abonnements.

Free : les abonnés poussés vers le dégroupage total

Free incite ses clients à franchir le cap en expliquant que cela « permettra d’économiser le prix de l’abonnement téléphonique encore [payé] actuellement auprès de l’opérateur historique Orange ». Le coût de cet abonnement est en effet de 17,96 euros par mois, ce qui représente en effet une sacrée économie.

Mais en contrepartie, les utilisateurs perdent bien sûr un gros avantage du dégroupage partiel : pouvoir bénéficier de deux lignes téléphoniques. Et ce que ne dit pas le message de Free, qui semble volontairement faire abstraction du sujet, c’est que le passage au dégroupage total soi-disant « sans frais et sans coût » n’est pas vraiment gratuit. Les abonnés doivent en effet payer 6,99 supplémentaires mensuels pour la boucle locale. Effectivement, en retranchant les 17,96 euros cités précédemment, on arrive à une diminution des dépenses au global, mais pas d’autant qu’on pouvait l’espérer à la lecture du mail.

Autre argument avancé par Free pour quitter le dégroupage partiel, l’annonce d’Orange de la mort du téléphone fixe traditionnel. L’opérateur a en effet décidé d’arrêter l’installation des lignes du réseau RTC et cessera leur commercialisation à partir du 15 novembre 2018. Mais là encore, Free reste flou et se montre trompeur. A cette date, il ne sera plus possible de souscrire à un nouveau forfait de ce type, mais la disparition pure et simple du réseau ne débutera qu’en 2023. pas de risque immédiat de ne plus « pouvoir utiliser [sa] Freebox sans interruption de service », donc.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free Mobile fait grimper les débits 4G de 30% jusqu’à 410 Mb/s

Free Mobile vient d’activer une technologie, la modulation d’amplitude en quadrature (256 QAM) sur son réseau 4G. Cette technologie permet de booster les débits en agrégeant le signal de plusieurs fréquences ce qui permet d’atteindre jusqu’à 440 Mb/s en 4G++…

Free accuse BFM TV de faire fuir les abonnés Freebox

Free accuse BFM TV d’avoir fait fuir une partie de ses abonnés Freebox au cours du second trimestre 2019. D’après le FAI, la chaîne d’information a manqué de partialité dans le traitement de son bras de fer avec Altice-SFR.  Ce…

Free a perdu 92 000 abonnés au second trimestre 2019

Free et Free Mobile continuent de perdre des abonnés, révèle Iliad. Au cours du second trimestre de 2019, le FAI a perdu 15 000 abonnés Freebox. Côté mobile, l’opérateur a perdu jusqu’à 77 000 clients, surtout à cause du fameux…

5G : Free Mobile commence enfin à tester le réseau en France

Free Mobile commence finalement à tester le réseau 5G en France, plus d’un an après Orange, SFR et Bouygues Télécom. L’Arcep vient en effet d’autoriser l’opérateur de Xavier Niel à déployer une première antenne de test à Paris. L’expérimentation débutera…

Fibre FTTH : Free est le meilleur FAI selon nPerf

Free est le champion de la fibre FTTH d’après le dernier baromètre nPerf. Il est le FAI à proposer les meilleurs débits descendants et montants sur cette technologie. Orange est dernier du classement sur cette catégorie, mais conserve la tête…