Fortnite : des parents envoient leur enfant accro en cure de désintoxication

Fortnite a rendu certains enfants accro à un tel point que leurs parents, à court d’idées, ont décidé de les envoyer en cure de désintoxication aux jeux vidéo. Une méthode extrême alors que le Battle Royale est comparé à de l’héroïne. Le streamer Ninja s’en est insurgé, soulignant la responsabilité des parents. 

des cures de désintox aux jeux vidéo pour des accros à fortnite

Fortnite est à l’origine de plusieurs cas de forte addiction chez des enfants, révèle Bloomberg. A un tel point que leurs parents, se sentant impuissants face ce phénomène, ne décident de les envoyer en cure de désintoxication aux jeux vidéo. Alors que l’addiction aux jeux vidéo est officiellement reconnue comme une maladie mentale par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), certains établissements proposent de traiter ce genre de cas.

Fortnite, comme de l’héroïne ?

C’est l’unique solution trouvée par Debbie Vitany pour son fils de 17 ans, Carson, qui passait 12 heures par jour devant son écran à jouer au mode Battle Royale de Fortnite. Conséquence : manque de sommeil et des notes qui dégringolent. « Je n’ai jamais vu un jeu qui a un tel contrôle sur l’esprit des enfants », explique cette mère de famille à Bloomberg (elle ne m’a pas vu jouer à World of Warcraft jusqu’à Wrath of Lich King).

D’après la spécialiste comportementale Lorrine Marer, « ce jeu est comme de l’héroïne ». Spécialisée dans les enfants accros au gaming, elle déclare « qu’une fois qu’on est entré dedans, il très difficile d’en sortir ». Le titre s’adresse à un public plutôt jeune, mais peut aussi rendre fou des adultes. On se rappelle du cas d’un homme menaçant de mort un enfant de 11 ans qui l’avait battu sur Fortnite. Le Battle Royale qui pose aussi des problèmes de couples : Fortnite serait la cause de plus de 200 divorces en 2018.

Finalement, le jeu vidéo c’est comme tout : c’est bien, mais avec modération. Il n’est pas bien grave de s’offrir occasionnellement de grosses sessions de jeu, sur un titre qu’on attend depuis longtemps et nous plaît particulièrement par exemple. Mais à moins d’être un professionnel, passer toutes ses journées et nuits sur le même jeu peut se révéler nuisible.

A noter que pour les enfants, il existe des outils de contrôle parental sur les consoles et qu’une cure de désintoxication aux jeux vidéo n’est pas forcément le moyen le plus approprié dans toutes les situations. Le célèbre streamer Ninja, numéro un sur Twitch grâce à ses contenus Fortnite, a d’ailleurs critiqué cette méthode suite à la publication de l’article de Bloomberg. « Le titre devrait être ‘De très mauvais parents ne savent pas comment retirer à leurs enfants leur console' », a-t-il publié sur Twitter. Et vous, avez-vous déjà été vraiment accro à un jeu vidéo ? Comment vous en-êtes vous sorti ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Stadia : Google donne de nouveaux détails sur les jeux exclusifs

Stadia disposera de ses propres jeux exclusifs. Un des responsables de Google explique dans une interview pourquoi ces exclusivités sont fondamentales pour le succès du service, et ce que cela signifie au vu de la puissance de calcul disponible dans…

Stadia disponible en Europe d’ici fin 2019

Stadia, le service de jeux dans le cloud que Google a présenté sera disponible d’ici fin 2019 en Europe. Google a longuement détaillé les infrastructures mises en place pour permettre au service de fonctionner. On ne connaît pas encore le…

Nintendo veut lancer son propre smartphone gaming

Pour accompagner ses ambitions sur le marché des jeux mobile, Nintendo songerait à lancer son propre smartphone gaming. BiG N rejoindrait ainsi d’autres acteurs comme Razer, Nubia ou encore Xiaomi qui vient tout juste dans lancer son troisième smartphone gaming…