Fitbit : Google s’engage à ne pas exploiter les données santé des utilisateurs

Google s’engage à ne pas collecter les données de santé des utilisateurs Fitbit à des fins publicitaires. Afin de calmer les inquiétudes des ONG et de la Commission européenne, la firme de Mountain View a en effet promis de ne pas exploiter les informations recueillies par les bracelets et montres connectées. 

fitbit google rachat données santé

En novembre 2019, Google annonçait le rachat de Fitbit pour la somme de 2,1 milliards de dollars. Grâce à cette acquisition stratégique, la firme de Mountain View espère donner un coup de fouet à son écosystème wearables Wear OS. Près d’un an plus tard, le rachat n’a toujours pas été validé. Craignant pour le respect de la vie privée des usagers Fitbit, la Commission européenne n’a pas toujours donné son feu vert à Google.

Ces derniers mois, une vingtaine d’ONG ont d’ailleurs manifesté leurs inquiétudes concernant le rachat. Dans un communiqué paru récemment, des organisations comme le Beuc, le Bureau européen des unions de consommateurs, l’Open Markets Institute ou la Consumer Federation of America estiment que le rachat va mettre en danger la protection des données personnelles. « Google pourrait exploiter les ensembles de données de santé et de localisation exceptionnellement précieux de Fitbit afin de renforcer sa position dominante sur la publicité en ligne » expliquent les ONG.

Sur le même sujet : Meilleures montres et bracelets connectés Fitbit : lesquels acheter en 2020 ?

Google cherche à accélérer le rachat de Fitbit

Face aux critiques formulées, Google s’est engagé à ne pas collecter les données de santé des utilisateurs Fitbit afin de faire de la publicité, rapportent nos confrères de Reuters. « Le rachat ne concerne que les appareils, pas les données » affirme le géant de la recherche, dans le but avoué d’accélérer le rachat de Fitbit.

« Nous apprécions l’opportunité de travailler avec la Commission européenne sur une approche qui préserve les attentes des consommateurs, à savoir que les données des appareils Fitbit ne seront pas utilisées à des fins publicitaires » avance un porte parole de Google.

La Commission européenne va examiner la demande d’acquisition de Google dès le 21 juillet 2020. Selon Reuters, les engagements pris par la firme américaine devraient faire pencher la balance en sa faveur. Afin de se prononcer, la Commission doit cependant encore sonder des firmes concurrentes ainsi qu’un panel d’utilisateurs. On vous en dit plus dès que possible. En attendant plus d’informations, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Apple Watch Series 6 : date de sortie, prix, nouveautés, tout savoir

L’Apple Watch Series 6 va être prochainement présentée par Apple. Ce nouveau modèle profitant de la mise à jour watchOS va bénéficier de nombreuses fonctionnalités supplémentaires par rapport à la Series 5, tout en conservant un design respectant sa lignée….

L’Apple Watch et les trackers Fitbit pourraient diagnostiquer le covid-19

L’Apple Watch, les montres et bracelets Fitbit pourraient aider à diagnostiquer le/la Covid-19 avant l’apparition des symptômes. Ces trackers sont capables de mesurer des données de santé telles que la fréquence cardiaque et le rythme respiratoire qui font partie des…