Firefox : Mozilla lance un abonnement à 5 dollars par mois pour un web sans publicités

Mozilla teste pour Firefox un abonnement à 5 dollars par mois permettant aux utilisateurs de naviguer sur le web et de lire des sites de presse sans publicité. La somme sert ensuite à rémunérer les créateurs dont les utilisateurs ont consommé les contenus.

mozilla firefox

Nous vous rapportions il y a quelques semaines que Mozilla planchait sur un Firefox Premium payant, et bien la fondation vient de lancer une première fonctionnalité en test. Le navigateur propose désormais aux utilisateurs de payer un abonnement de 4,99 dollars par mois afin de profiter de plusieurs avantages, et notamment d’une navigation sans publicité sur le web.

Mozilla intègre un abonnement payant à Firefox pour bloquer les publicités

Vous vous dites peut-être que payer pour avoir droit à ce que font déjà les bloqueurs de publicité n’a pas l’air très intéressant. Mais cette initiative vise à rémunérer les éditeurs. Vous participez ainsi à la création des contenus sans être embêtés par des bandeaux publicitaires. Pour rappel, la publicité sur le web permet d’offrir des contenus gratuits aux internautes. Avec les adblocs, pas de revenus et donc pas de création. La proposition de Mozilla revient donc à donner la possibilité aux utilisateurs de supprimer les espaces publicitaires tout en supportant les médias qu’ils consultent.

Lire aussi : Firefox change de logo : ciao le renard, coucou les flammes

« Nous partageons l’argent de votre paiement directement avec les sites que vous lisez. Ils gagnent plus de revenus, ce qui signifie qu’ils peuvent vous proposer un contenu de qualité sans avoir à vous distraire avec des publicités simplement pour ne pas mettre la clé sous la porte », explique Mozilla.

La souscription au service donne également d’autres avantages. « Les abonnés ont également accès aux versions audio des articles, aux signets parfaitement synchronisés entre les appareils, aux lectures exclusives les plus recommandées et à une application qui vous aide à trouver du contenu de qualité », promet la fondation. Au programme également, une option permettant de commencer la lecture d’un article sur un appareil et de le finir sur un autre.

On ne sait pour l’instant pas quelle est la date de lancement officiel de l’abonnement, qui n’est disponible actuellement qu’auprès d’une très faible part d’utilisateurs. Seul un prix en dollars a été communiqué pour l’instant, nous attendons encore des informations pour l’Europe.

Source : Mozilla

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dark web : les dealers se mettent eux aussi au Black Friday

Les dealers se mettent eux aussi au Black Friday sur le dark web. Les cybercriminels profitent de cet événement commercial pour vendre leurs produits illicites à prix cassé. La drogue, les cartes de crédit volées, et les logiciels de piratage…

Amazon, eBay et Wish sont accusés de vendre des produits explosifs et mortels

Chargeur qui explose, sèche-cheveux qui s’enflamme… Une association britannique accuse eBay, Amazon et Wish de commercialiser des produits électriques potentiellement mortels. Les géants du e-commerce sont dans le collimateur de l’Electrical Safety First, une association britannique à but non lucratif….

Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…