Fermeture de Google+ : Internet Archive copie le site pour que vous puissiez le consulter après la date butoir

La fermeture de Google+ ne signifie pas que le site disparaîtra totalement. Internet Archive est en ce moment en train de copier l’ensemble des posts publics du site pour qu’une copie reste accessible après la date butoir du 2 avril 2019. L’association ne copiera que les posts publics – et donc pas les posts privés ou que vous avez supprimé avant la date d’archivage. Il est possible de demander à Internet Archive de ne pas copier vos données. 

Google Plus Internet Archive

Le 2 avril 2019, Google+ fermera ses portes. Le réseau social que Google avait lancé plus de 7 ans après Facebook n’a jamais vraiment trouvé son public, malgré le fait que ce réseau social soit directement accessible – et intégré – au moteur de recherche de Google, et que chaque utilisateur de Gmail ou détenteur d’un compte Google y était automatiquement inscrit. En février 2012, deux études ont montré en effet que malgré son nombre d’utilisateur officiel, Google+ provoque extrêmement peu d’interactions. Ainsi le temps passé sur Google+ était à cette date tout juste supérieur à 3 minutes par mois contre plus de six heures sur Facebook. Après avoir tenté de faire rebondir le réseau, Google a finalement jeté l’éponge en 2018, en annonçant la fermeture du réseau social à l’été 2019.

Internet Archive s’affaire à créer une copier de tous les posts publics de Google+

Mais finalement la découverte d’une nouvelle faille de sécurité a précipité la date butoir : le service fermera donc ses portes le 2 avril 2019 – date à partir de laquelle vos posts publics et privés ne seront pas accessibles. En tout cas sur Google+. Car les bénévoles de l’ONG Internet Archive s’affairent en ce moment à en créer une copie, comme ils viennent de l’annoncer sur Reddit. Celle-ci permettra de consulter les posts du réseau social qui étaient publics à sa fermeture. Bien sûr, cette copie n’inclut donc pas vos données et posts privés – ou ceux que vous avez supprimé avant que le processus d’archivage ne débute. Il se peut que cette copie, par ailleurs, n’inclut pas 100% des commentaires ou des images toujours en pleine résolution. Mais cela devrait tout de même vous permettre de revivre des moments que vous croyiez avoir oubliés, des années après la disparition du réseau social…

Si vous souhaitez voir votre compte disparaître totalement avec la fermeture de Google+ il est peut-être encore possible de supprimer votre compte Google+ avant que Internet Archive ne sauvegarde vos posts. Mais même si vos données ont déjà été aspirées il y a bien sûr toujours des recours : Internet Archive permet de demander la suppression de données spécifiques vous concernant sur simple envoi d'email. En tout cas, il n’est pas si courant qu’un réseau social soit ainsi archivé – on espère que le résultat final soit consultable sans que trop de choses soient cassées… Vous pouvez d’ores et déjà consulter les sauvegardes Google+ déjà réalisées par Internet Archive en cliquant sur ce lien.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Twitter en panne pendant une heure : que s’est-il passé ?

Twitter était inaccessible pendant environ une heure dans la soirée du jeudi 11 juillet 2019. Le réseau social évoque un « changement de configuration interne » comme cause du problème technique. Pour le plus grand bonheur de Donald Trump, tout est désormais…

Instagram affiche désormais une popup anti-harcèlement en cas d’insultes

Instagram lance plusieurs fonctionnalités contre le harcèlement : l’application affiche désormais un message incitant l’utilisateur à modifier son message lorsqu’il poste des insultes, mais offre également un nouvel outil, « Restrict » aux utilisateurs pour bloquer ou restreindre les commentaires malveillants postés…

Instagram assure ne pas espionner vos messages

Instagram n’espionne pas vos messages pour vous diffuser des pubs ciblées, assure Adam Mosseri, le patron du réseau social. La plateforme, tout comme Facebook ou encore Google sont régulièrement accusés d’être envahissants sur la vie privée des utilisateurs. Jusqu’où vont-ils…

Facebook est prêt à payer pour pouvoir vous espionner

Facebook veut encore et toujours nos données personnelles. Mais cette fois, le réseau social est prêt à récompenser les utilisateurs qui acceptent de lui fournir plutôt que de les espionner sans leur consentement. Avec Study, la firme de Mark Zuckerberg…

Instagram : des pubs d’influenceurs vont envahir votre fil d’actualité

Instagram permet désormais aux marques de diffuser de booster les publications d’influenceurs sous forme de pubs. Autrement dit, le réseau social veut développer le concept des contenus doublement sponsorisés. Conséquence, vous risquez de voir des publicités d’influenceurs envahir votre fil…