Facebook, YouTube et TikTok bloquent les médias russes RT et Sputnik en Europe

 

Facebook, YouTube et TikTok viennent de bannir les médias russes RT et Sputnik dans toute l'Europe. Accusant les deux médias de propagande et de mensonges, la Commission européenne a exigé l'exclusion des outils de communications utilisés par l'agence de presse et la chaîne de télévision. 

facebook tiktok youtube rt sputnik

Suite à l'invasion de l'Ukraine, les sanctions pleuvent à l'encontre de la Russie. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a exigé l'exclusion des médias russes RT (anciennement Russia Today) et Sputnik d'Europe. “Les médias d’Etat Russia Today [RT] et Sputnik, ainsi que leurs filiales, ne pourront plus diffuser leurs mensonges pour justifier la guerre de Poutine et pour semer la division dans notre union”, a déclaré Ursula von der Leyen, accusant les deux médias de propagande.

Concrètement, la Commission réclame la suppression des chaînes YouTube des médias, des comptes Twitter, des comptes Facebook, des applications iOS et Android sur le Play Store et l'App Store, ainsi que le blocage des sites web par les fournisseurs d'accès à Internet.

Sur le même thème : L’Ukraine demande à Apple de bloquer l’App Store en Russie

Facebook, TikTok et YouTube s'attaquent aux médias détenus par la Russie

Quelques heures avant l'entrée en vigueur des mesures, Facebook a supprimé les pages des médias d'Etat russes Russia Today (RT) et Sputnik. Instagram, filiale de Facebook, a promptement fait de même. Nick Clegg, responsable des affaires publiques de Facebook, affirme vouloir coopérer avec les gouvernements et l'Union européenne “en raison de la nature exceptionnelle de la situation”. 

Le réseau social de Meta a rapidement été imité par TikTok, l'application détenue par le groupe chinois Bytedance. Les vidéos publiées par les deux médias russes étaient inaccessibles dans la journée du 28 février. Les séquences peuvent cependant toujours être regardées par des internautes situés en dehors de l'Europe, ou muni d'un VPN.

Ce 1er mars 2022, YouTube s'est également plié aux exigences européennes. “Nous bloquons les chaînes YouTube de RT et Sputnik dans toute l'Europe, avec effet immédiat. Nos systèmes nécessitent un peu de temps avant d'être complètement opérationnels”, précise Facebook à BFM TV. RT France comptait 1,15 million d'abonnés, contre 220.000 abonnés pour Sputnik France.

Malgré l'impatience affichée par plusieurs gouvernements d'Europe, dont la France, les autres acteurs concernés, comme Twitter et les FAI, n'ont pas encore exclu les deux médias russes.  Pour contourner les sanctions, RT France relaie ses lecteurs vers son groupe Telegram. L'agence de presse détenue par Moscou estime que la mesure viole la législation française et la liberté d'expression.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !