Facebook va fournir les adresses IP des auteurs de contenus haineux à la police

Facebook fournira désormais les adresses IP des auteurs de propos haineux sur internet à la police française, annonce le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O. Jusqu’ici, le réseau social refusait de communiquer les adresses aux autorités, sauf dans certains cas précis. Pour le moment, il s’agit d’une mesure réservée à la France, précise l’homme politique. 

Facebook

« Ils nous ont annoncé que (…), eu égard aux discussions qu’ils ont eues avec nous, ils allaient transmettre les adresses IP pour les contenus de haine en ligne qui seraient demandées par la justice. Ce qui est une énorme nouvelle” explique Cédric O dans une interview accordée à nos confrères de Reuters.

Facebook va fournir les adresses IP d’auteurs de propos haineux sur internet à la justice française

« Cela veut dire que le processus judiciaire va pouvoir se dérouler normalement. C’est vraiment très important, ils ne vont le faire que pour la France” précise le secrétaire d’Etat au Numérique. Il s’agit donc d’une exception française. En novembre, Facebook et la France s’étaient déjà associé pour mettre sur pied un groupe de travail composé d'employés de Facebook et d’experts français d’internet (Arcep, CSA…). Ce groupement était entièrement consacré à la lutte contre la haine sur le réseau social. Il semblerait que le rapprochement entre le groupe américain et la France ait fini par porter ses fruits.

Jusqu’ici, Facebook acceptait de communiquer des adresses IP pour des cas graves, comme le terrorisme ou la pédo-pornographie. “Sur les sujets de haine en ligne, ils ne les donnaient pas” continue Cédric O. L’accord entre Facebook et le gouvernement français vise notamment les propos racistes, misogynes ou antisémites. Les adresses IP fournies par Facebook permettront à la justice française de mettre la main sur les auteurs de propos haineux en ligne. 

Il s’agit d’une première étape vers la fin de l’anonymat sur internet, comme l’a promis Emmanuel Macron en février dernier. Bien décidé à lutter contre le harcèlement en ligne, le président de la République souhaite réguler les réseaux sociaux en partenariat avec les plateformes. Cette mesure aura-t-elle un effet dissuasif sur les internautes ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : Reuters

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Les matchs de la ligue 1 Uber Eats diffusés sur Facebook

La toute nouvelle chaîne du football français Téléfoot devrait être distribuée par le réseau social de Mark Zuckerberg, si l’on en croit nos confrères de l’Équipe. La chaîne — qui appartient à Mediapro, le groupe audiovisuel espagnol diffuseur historique de…

Facebook teste les pages sans bouton « j’aime »

Facebook teste une nouvelle version de ses pages publiques sur mobile. Ainsi, le bouton « j’aime » disparaît pour mettre en évidence le nombre de followers, s’inspirant de ce qui se fait sur Twitter. Cependant, cela ne signe pas pour autant la…

Facebook censure des pubs de Donald Trump contenant un symbole nazi

Facebook a finalement décidé de censurer Donald Trump. Le réseau social a en effet supprimé plusieurs publicités de campagne contenant un symbole utilisé par les nazis pour désigner les prisonniers politiques de gauche dans les camps de concentration : le triangle rouge inversé.  Facebook suit finalement…

Facebook intègre Wikipédia pour lutter contre les fake news

Facebook teste en ce moment l’intégration de Wikipédia au moteur de recherche du réseau social. Des infos issues de l’encyclopédie collaborative s’affichent lors de certaines recherches sur des sujets sensibles, visiblement dans le but de lutter contre les fake news…

Instagram teste l’intégration de Facebook Messenger dans sa messagerie

Instagram mène son premier test public grandeur nature pour unifier sa messagerie avec Facebook Messenger. Plusieurs utilisateurs rapportent depuis plusieurs heures qu’une nouvelle option s’affiche dans leur application. Plusieurs utilisateurs rapportent depuis quelques heures l’apparition d’une nouvelle option dans Instagram….

Facebook refuse toujours de modérer les posts de Donald Trump

Facebook refuse toujours de modérer les publications controversées de Donald Trump. Malgré la démission de plusieurs cadres, la défection de Talkspace et la pression exercée par des centaines d’employés, Mark Zuckerberg ne s’alignera pas sur l’exemple de Twitter. Le fondateur…