Facebook va fournir les adresses IP des auteurs de contenus haineux à la police

Facebook fournira désormais les adresses IP des auteurs de propos haineux sur internet à la police française, annonce le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O. Jusqu’ici, le réseau social refusait de communiquer les adresses aux autorités, sauf dans certains cas précis. Pour le moment, il s’agit d’une mesure réservée à la France, précise l’homme politique. 

Facebook

« Ils nous ont annoncé que (…), eu égard aux discussions qu’ils ont eues avec nous, ils allaient transmettre les adresses IP pour les contenus de haine en ligne qui seraient demandées par la justice. Ce qui est une énorme nouvelle” explique Cédric O dans une interview accordée à nos confrères de Reuters.

Facebook va fournir les adresses IP d’auteurs de propos haineux sur internet à la justice française

« Cela veut dire que le processus judiciaire va pouvoir se dérouler normalement. C’est vraiment très important, ils ne vont le faire que pour la France” précise le secrétaire d’Etat au Numérique. Il s’agit donc d’une exception française. En novembre, Facebook et la France s’étaient déjà associé pour mettre sur pied un groupe de travail composé d'employés de Facebook et d’experts français d’internet (Arcep, CSA…). Ce groupement était entièrement consacré à la lutte contre la haine sur le réseau social. Il semblerait que le rapprochement entre le groupe américain et la France ait fini par porter ses fruits.

Jusqu’ici, Facebook acceptait de communiquer des adresses IP pour des cas graves, comme le terrorisme ou la pédo-pornographie. “Sur les sujets de haine en ligne, ils ne les donnaient pas” continue Cédric O. L’accord entre Facebook et le gouvernement français vise notamment les propos racistes, misogynes ou antisémites. Les adresses IP fournies par Facebook permettront à la justice française de mettre la main sur les auteurs de propos haineux en ligne. 

Il s’agit d’une première étape vers la fin de l’anonymat sur internet, comme l’a promis Emmanuel Macron en février dernier. Bien décidé à lutter contre le harcèlement en ligne, le président de la République souhaite réguler les réseaux sociaux en partenariat avec les plateformes. Cette mesure aura-t-elle un effet dissuasif sur les internautes ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : Reuters

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook veut lire vos pensées avec un bracelet connecté

Facebook vient d’acquérir une stratup, CTRL-Labs, dans le but de concevoir un bracelet connecté capable de lire vos pensées en décodant les signaux qui circulent dans les nerfs de votre poignet. Pour l’heure, le réseau social décrit son projet comme…

Facebook : un simple JPEG suffisait à pirater des comptes

Facebook vient de corriger deux vulnérabilités dont l’exploitation permettait aux pirates d’obtenir des informations sensibles depuis ses serveurs. Un simple fichier JPEG suffisait à corrompre les systèmes du réseau social en créant une fuite de mémoire. Celle-ci permet d’accéder à…

Après Instagram, Facebook commence aussi à cacher les likes

Facebook imite Instagram et teste une fonctionnalité visant à cacher les compteurs de likes des publications. Une initiative dont le but est de freiner la frustration liée à la course aux interactions, qui peut être pesante pour certains utilisateurs.  Nous…

Facebook avoue écouter les messages audio échangés sur Messenger

Facebook admet avoir écouté les conversations vocales échangées par l’intermédiaire de son application Messenger. Il aurait mis fin à cette pratique la semaine dernière, en même temps que Google et Apple avec Assistant et Siri.  Après des accusations lancées par…

Facebook va enfin proposer un mode sombre sur Android

Facebook va enfin avoir droit à un mode sombre sur Android. Les développeurs de l’application sont au travail et la fonctionnalité devrait arriver à moyen terme sur nos smartphones. L’absence d’une telle option est un gros manque pour Facebook, alors…