Facebook : un réseau social pour les vieux sur le point de mourir ?

 

Facebook n’attire que les vieux, les jeunes n’utilisent que Snapchat. Voilà, en résumé, ce que l’on peut très souvent lire dans de nombreux médias. Alors, le réseau social de Mark Zuckerberg est-il réellement devenu une plateforme ringarde condamnée à disparaître dans un avenir proche ? En poussant la réflexion un peu plus loin, cette idée peut rapidement sembler insensée… 

facebook réseau social pour vieux sur le point de mourir

Interrogés au sujet de Facebook par le magazine Géo Ado, les jeunes se livrent franchement. À leurs yeux, le réseau social « ne sert à rien », est « dépassé », est désormais utilisé uniquement par « les vieux ». Il y a 10 ans, Facebook était considéré comme une invention révolutionnaire, mais aujourd’hui, pour de nombreux jeunes, le réseau social est déjà perçu comme une antiquité. Selon le baromètre Social Life de Harris Interactive paru en 2016, l’utilisateur moyen de Facebook est âgé de 40 ans.

De leur côté, les jeunes de 13 à 24 ans semblent préférer la plateforme Snapchat. Cette tranche d’âge représente en effet 71% des utilisateurs de l’application au logo de fantôme, toujours selon la même source. Pour autant, peut-on généraliser en considérant que Facebook est uniquement réservé aux quarantenaires tandis que Snapchat incarne le symbole du cool et de la fraîcheur ? Comme souvent, cette généralisation n’est pas très pertinente.

Tout d’abord, l’opposition entre Facebook et Snapchat, que l’on retrouve fréquemment dans les médias généralistes ou dans les rapports de nombreux analystes, n’est pas très perspicace, voire même complètement absurde. Facebook et Snapchat n’ont absolument pas la même utilité ! Snapchat est un service permettant principalement d’échanger des vidéos de selfies, et donc une application orientée vers la communication.

De son côté, Facebook propose certes une fonctionnalité de communication, Messenger, mais cette fonctionnalité fait l’objet d’une application indépendante. Facebook en lui-même, en tant que réseau social, peut être utilisé de multiples façons. La plateforme peut tout aussi bien servir à partager des photos de ses dernières vacances avec ses amis qu’à s’informer en suivant les pages de médias divers et variés. Et c’est justement cette polyvalence de Facebook qui rend la plupart des critiques à son encontre complètement infondées.

Facebook et Snapchat n’ont pas du tout la même utilité

On entend souvent des personnes se plaindre que Facebook « diffuse » du contenu de piètre qualité, des publications violentes ou des fausses informations. Mais Facebook ne diffuse rien. Ce sont les pages que les utilisateurs décident de suivre qui relaient du contenu. De fait, le fil d’actualité de chacun ne fait que refléter leurs propres goûts et centres d’intérêt. Si vous trouvez que votre Facebook est inondé d’âneries, peut-être pourriez-vous commencer par remettre en question les pages que vous suivez ou les personnes que vous fréquentez.

De même, l’opposition entre Facebook et Snapchat est d’autant plus absurde que rien n'empêche d’utiliser les deux plateformes, comme le souligne Flavien Chantrel de RegionsJob, interrogé par le magazine Capital dans le cadre d’un dossier spécial « Facebook est-il ringard ». Penser que tous les adolescents ne jurent que par Snapchat est une réflexion bien trop limitée. D’ailleurs, beaucoup d’étudiants se servent de Facebook pour créer des groupes de travail, s’échanger des cours, collaborer sur des projets et bien plus encore.

En ce qui concerne la disparition imminente de Facebook, prédite par de nombreux « experts », ce jour n’est pas près d’arriver. Rappelons que Facebook cumule 2 milliards d’utilisateurs. Au deuxième trimestre, la firme de Mark Zuckerberg a enregistré un bénéfice net de 3,9 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 71% en un an.

Comme le rappelle Charlotte Clemens de Talkwalker dans Capital, le réseau social est en constante évolution et Facebook ne cesse de se renouveler en investissant son bénéfice dans le développement de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, pour reprend la formule de cette analyste spécialisée, Facebook est bien plus « pionnier que has been ». Et vous, utilisez-vous encore Facebook ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…