Facebook est nocif pour la santé et doit être « régulé comme les cigarettes »

Maj. le 24 octobre 2018 à 21 h 00 min

Facebook et les réseaux sociaux doivent être traités comme des problèmes de santé publique à l’instar du tabac et du sucre, estime Marc Benioff, PDG de Salesforce, la société de services de cloud. Il compare Facebook et ses compères aux cigarettes, « addictives et pas bonnes pour vous ». Il regrette que les réseaux sociaux cherchent à rendre les utilisateurs toujours plus dépendants et appelle à un contrôle strict pour éviter que la situation n'empire.

facebook

Plusieurs études soulignent les effets négatifs des réseaux sociaux sur notre santé, allant jusqu’à mettre les utilisateurs de Facebook « en danger ». Selon Marc Benioff, PDG de Salesforce, la société de services de cloud, les réseaux sociaux doivent être traités par les autorités comme de véritables problèmes de santé publique comme le tabac ou le sucre.

Facebook est addictif et doit être régulé par les gouvernements

« Je pense qu’il faut faire exactement la même chose que quand on a régulé l’industrie des cigarettes. [Comme les réseaux sociaux], elles sont addictives, elles ne sont pas bonnes pour vous », a-t-il déclaré à CNBC. « La technologie a des propriétés addictives que l’on doit corriger, alors que les designers travaillent à rendre ces produits plus addictifs. Nous avons besoin de revenir à un contrôle strict », estime-t-il.

Pour Benioff, c’est le rôle des gouvernements de réguler les réseaux sociaux, comme il y a des restrictions d’âge pour les cigarettes et sur les moyens de les promouvoir (publicités, campagnes marketing, médias, culture). En attendant une meilleure intervention des autorités, il faudra se contenter des actions des réseaux sociaux eux-mêmes, qui commencent doucement à se remettre en question.

Facebook a admis que son fil d’actualité peut rendre dépressif et qu’il peut réellement altérer le bonheur des utilisateurs. Mark Zuckerberg avait d’ailleurs annoncé un plan visant à « réparer » sa création en 2018, déclarant qu’il avait conscience des responsabilités pesant sur les épaules de Facebook, qui compte environ 2 milliards d’inscrits. Il a d’ailleurs décidé de chambouler le fil d’actualité pour mettre en avant les amis et la famille afin de contribuer à notre « bonheur », quitte à ce qu’on passe moins de temps sur Facebook. Alors, les gouvernements doivent-ils mieux réguler les réseaux sociaux ?



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : Thierry Breton ordonne à Mark Zuckerberg de payer ses impôts

Facebook est dans le collimateur de Thierry Breton. Le commissaire européen au Marché intérieur a fermement ordonné à Mark Zuckerberg de « payer ses impôts » en Europe. En plein direct, l’homme politique n’a pas hésité à passer un véritable savon au fondateur du réseau social.  Ce lundi 18…

Facebook : les avatars façon Snapchat arrivent enfin en Europe !

Facebook va finalement permettre à ses utilisateurs de créer un avatar à leur image. Disponible en Australie depuis l’an dernier, cette nouvelle fonctionnalité s’apprête à débarquer en Europe. Sans surprise, le réseau social s’est largement inspiré des Bitmojis de Snapchat.  En…

Coronavirus : Facebook alerte les internautes qui consultent des fake news

Facebook a mis en place un nouveau système d’alertes afin de lutter contre la propagation de fake news concernant le coronavirus. Le réseau social va désormais avertir les internautes qui ont consulté de fausses informations par le biais d’une notification. L’alerte redirigera…

Facebook lance Tuned, la messagerie privée pour les couples

Facebook lance Tuned, la messagerie privée pour les couples. Cette application est présentée comme un « espace privée » sur le net, sur lequel les couples peuvent discuter, s’échanger des photos, des notes, des musiques ou des réactions personnalisées. Pour l’heure, Tuned…

Facebook : en Suisse, un « like » douteux peut vous conduire au tribunal

Liker ou partager certains posts Facebook qui propagent la haine ou des propos diffamatoires peut désormais conduire l’internaute au tribunal en Suisse. C’est la conclusion de la cour suprême fédérale helvète – l’accusé avait liké et partagé des posts jugés diffamatoires…

Facebook teste un nouveau fil d’actualités organisé en 3 onglets

Facebook teste actuellement un nouveau fil d’actualités divisé en trois onglets différents sur Android. Ce nouveau flux vise à permettre aux utilisateurs d’accéder plus facilement aux publications les plus récentes ou aux posts déjà consultés. Le réseau social a confirmé l’existence d’un test en interne. …