Facebook est nocif pour la santé et doit être “régulé comme les cigarettes”

 

Facebook et les réseaux sociaux doivent être traités comme des problèmes de santé publique à l'instar du tabac et du sucre, estime Marc Benioff, PDG de Salesforce, la société de services de cloud. Il compare Facebook et ses compères aux cigarettes, “addictives et pas bonnes pour vous”. Il regrette que les réseaux sociaux cherchent à rendre les utilisateurs toujours plus dépendants et appelle à un contrôle strict pour éviter que la situation n'empire.

facebook

Plusieurs études soulignent les effets négatifs des réseaux sociaux sur notre santé, allant jusqu'à mettre les utilisateurs de Facebook « en danger ». Selon Marc Benioff, PDG de Salesforce, la société de services de cloud, les réseaux sociaux doivent être traités par les autorités comme de véritables problèmes de santé publique comme le tabac ou le sucre.

Facebook est addictif et doit être régulé par les gouvernements

“Je pense qu'il faut faire exactement la même chose que quand on a régulé l'industrie des cigarettes. [Comme les réseaux sociaux], elles sont addictives, elles ne sont pas bonnes pour vous”, a-t-il déclaré à CNBC. “La technologie a des propriétés addictives que l'on doit corriger, alors que les designers travaillent à rendre ces produits plus addictifs. Nous avons besoin de revenir à un contrôle strict”, estime-t-il.

Pour Benioff, c'est le rôle des gouvernements de réguler les réseaux sociaux, comme il y a des restrictions d'âge pour les cigarettes et sur les moyens de les promouvoir (publicités, campagnes marketing, médias, culture). En attendant une meilleure intervention des autorités, il faudra se contenter des actions des réseaux sociaux eux-mêmes, qui commencent doucement à se remettre en question.

Facebook a admis que son fil d’actualité peut rendre dépressif et qu'il peut réellement altérer le bonheur des utilisateurs. Mark Zuckerberg avait d'ailleurs annoncé un plan visant à “réparer” sa création en 2018, déclarant qu'il avait conscience des responsabilités pesant sur les épaules de Facebook, qui compte environ 2 milliards d'inscrits. Il a d'ailleurs décidé de chambouler le fil d’actualité pour mettre en avant les amis et la famille afin de contribuer à notre « bonheur », quitte à ce qu'on passe moins de temps sur Facebook. Alors, les gouvernements doivent-ils mieux réguler les réseaux sociaux ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…